Si vous consommez de l’alcool, il est probable que vous ayez déjà vécu une partie de ses effets sur la santé à court terme, comme une gueule de bois, un sommeil de mauvaise qualité, des nausées… Ce sont les effets de l’alcool à plus long terme qui posent un réel problème sur la santé. Dans la plupart des cas, les usagers s’en rendent compte bien tardivement, parfois même trop tard.

alcool effet

La consommation régulière, quand elle est excessive (ou au-delà des seuils de 2 à 3 verres par jour) peut devenir très nuisible pour le consommateur.

Voici comment l’alcool peut vous affecter.

Les effets de l’alcool sur le corps

Le cerveau : L’alcool interfère avec les voies de communication du cerveau, et peut affecter le bon fonctionnement du cerveau. Ces perturbations peuvent changer l’humeur et le comportement, et rendre plus difficile la coordination des gestes et la compréhension de l’usager.

Le cœur : Boire beaucoup, durant longtemps et de manière régulière (ou même trop d’une seule fois) peut endommager le cœur, provoquant des problèmes très graves, y compris:

  • Cardiomyopathie (littéralement maladie du muscle cardiaque)
  • Arythmies – Irrégularité du rythme cardiaque
  • Accident vasculaire cérébral (AVC)
  • Hypertension artérielle

La recherche montre également que la consommation en quantités modérées peut accélérer le développement d’une maladie coronarienne (lorsque les artères du cœur sont obstruées).
Le foie : L’abus d’alcool a des répercussions directes sur le foie, et peut conduire à bon nombre de problèmes et d’inflammations du foie, y compris:

  • Stéatose, on parle de cirrhose graisseuse ( »foie gras »)
  • Hépatite alcoolique (Lésion du foie secondaire à une intoxication chronique par l’alcool)
  • Fibrose (destruction substantielle des tissus)
  • Cirrhose

Le pancréas : L’alcool incite le pancréas à produire des substances toxiques qui peuvent éventuellement conduire à une pancréatite, une inflammation dangereuse et le gonflement des vaisseaux sanguins dans le pancréas qui empêche une bonne digestion.

Le cancer: Boire trop d’alcool peut augmenter votre risque de développer certains cancers, notamment les cancers:

  • De la bouche
  • De l’œsophage
  • De la gorge
  • Du foie
  • Du sein

Système immunitaire : Boire trop peut affaiblir votre système immunitaire, rendant votre corps une cible beaucoup plus facile pour la maladie. Les alcooliques chroniques sont plus sujets à contracter des maladies comme la pneumonie ou la tuberculose que les personnes qui ne boivent pas.
Aussi, boire beaucoup en une seule fois ralentit la capacité de votre corps à éviter les infections – même jusqu’à 24 heures après avoir bu.

Effets à court terme de l’alcool

Selon la quantité consommée et la condition physique de l’individu, l’alcool peut causer:

  • Troubles de l’élocution
  • Somnolence
  • Vomissements
  • Diarrhée
  • Maux d’estomac
  • Maux de tête
  • Difficultés respiratoires
  • Vision déformée et audience
  • Jugement faussé
  • La perception et la coordination diminuée
  • Inconscience
  • Anémie (diminution des globules rouges)
  • Coma
  • Blackouts (des trous de mémoire, où le buveur ne peut pas se souvenir des événements qui ont eu lieu sous l’influence du produit)

Les effets à long terme de l’alcool

alcool

La consommation d’alcool régulière en assez grande quantité est associée à de nombreux problèmes directement liés à la santé comme :

  • L’intoxication alcoolique
  • Des troubles psychiques (anxiété, dépression, troubles du comportement)
  • L’hypertension artérielle, accident vasculaire cérébral, et d’autres maladies liées au cœur
  • La maladie au foie
  • Des dégâts nerveux
  • Des problèmes sexuels
  • Des dommages permanents au cerveau
  • Une carence sévère en vitamine B1 et B6, qui peut conduire à des troubles caractérisés par l’amnésie, l’apathie et la désorientation
  • Des Ulcères
  • Une Gastrite (inflammation des parois de l’estomac)
  • Une Sous-alimentation
  • Un cancer de la bouche et la gorge

Et de problème tout aussi grave, comme :

  • Les accidents de voiture, les chutes, les brûlures, les noyades…
  • Les blessures intentionnelles telles que les agressions sexuelles, les violences domestiques, les meurtres…
  • Une moins bonne productivité sur le lieu de travail
  • Les problèmes familiaux augmentés, relations de couples brisées

Pour plus d’informations, nous vous recommandons :

<
Menu Title