Anémie : Prévention, diagnostic et traitements

0

 

Voir aussi : Anémies : différentes causes et types

Anémie : Prévention

La meilleure prévention de l’anémie passe par une alimentation équilibrée avec des aliments riches en fer, en vitamine B12 et en acide folique : viande rouge, légumes à feuilles (épinards, choux, salades), céréales enrichies en vitamines et fruits à coque.

La vitamine C favorise l’assimilation du fer, alors que le calcium la bloque. La maladie de Crohn et d’autres pathologies peuvent gêner l’absorption des substances nutritives malgré une alimentation équilibrée, et entraîner une anémie.

Certaines anémies sont impossibles à prévenir.

Diagnostic

Etat de fatigue, manque de souffle (dyspnée), douleurs thoraciques, vertiges, maux de tête, manque de concentration et sensation de froid des membres supérieurs et inférieurs sont les premiers signes d’anémie. Si elle est légère, elle sera asymptomatique.

Les bilans sanguins sont utiles au diagnostic. La numération formule sanguine (NFS) indique les niveaux de globules rouges et d’hémoglobine dans le sang.

Un frottis sanguin — examen du sang au microscope pour déterminer la couleur, la taille et la forme des globules rouges — peut être utile pour déterminer le type d’anémie.

Des tests supplémentaires seront parfois nécessaires pour en définir les causes.

L’électrophorèse de l’hémoglobine permet de confirmer la présence de molécules d’hémoglobine anormales.

Une biopsie de la moelle osseuse indique si cette dernière produit assez de globules rouges sains.

Anémie : les différents Traitements

Chaque type d’anémie a son traitement.

  • Changement de régime alimentaire

Des aliments riches en fer, en acide folique et en vitamine B 12 peuvent favoriser la production de globules rouges sains.

  • Compléments et vitamines

Prescrits en cas de carence en vitamine B12 et en fer, le traitement se poursuivra jusqu’au maintien de niveaux suffisants de ces éléments dans le sang.

  • Arrêt de traitement

Si certains médicaments s’avèrent responsables d’une anémie, le médecin peut changer le traitement ou diminuer les doses prescrites.

  • Immunodépresseurs

Utilisés lorsque le système immunitaire s’attaque aux globules rouges, ces médicaments inhibent son action et évitent la destruction des globules rouges.

  • Transfusion sanguine

Le patient reçoit les globules rouges d’un donneur sain par voie intraveineuse, ce qui améliore la capacité du sang à transporter l’oxygène.

  • Greffe de moelle osseuse

Parfois nécessaire dans les cas les plus graves, quand la moelle osseuse du patient est incapable de produire des globules rouges sains. Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte dans le choix: cause de l’anémie, âge du patient et état de santé général.

  • Médicaments

Ils permettent de soigner certaines anémies. L’hydroxyurée augmente la flexibilité des cellules sanguines déformées, évitant ainsi qu’elles ne bloquent la circulation sanguine chez les personnes atteintes de drépanocytose.

Une version synthétique de l’érythropoïétine, hormone qui stimule la production de globules rouges, est parfois prescrite.

Voir aussi :

  • Maux de tête,
  • Insuffisance rénale,
  • Troubles des règles.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE