Cancer de la gorge

1

À lire aussi :Cancer de la gorge : causes, facteurs de risques, traitement

Cancer de la gorge : qu’est-ce que c’est ?

Le cancer de la gorge se réfère à des tumeurs cancéreuses qui se développent dans votre gorge : le pharynx, le larynx ou les amygdales.

On parle de cancer de la gorge lorsqu’il se forme dans le larynx ou dans le pharynx. Ces deux organes majeurs englobent les différents organes liés à la déglutition, à la respiration et à la voix. Ces derniers se trouvant comme son nom l’indique ; dans la gorge – zone commençant derrière le nez et descendant jusqu’au cou.

Symptômes

Les symptômes du cancer du pharynx ou du larynx sont souvent subtils et pas toujours spécifiques – Ils vont varier en fonction de la personne, de l’emplacement et de l’étendue de la masse tumorale.

Le cancer du larynx affecte principalement les personnes âgées de plus de 55 ans et est plus fréquent chez l’homme que chez la femme.

Un des premiers symptômes se manifeste par une voix rauque, car la plupart des cancers de la gorge attaquent les cordes vocales. Ils peuvent se répandre par la suite jusqu’au larynx (en dessous des cordes vocales) ou au pharynx, cette région située entre l’arrière du nez et l’épiglotte.

Souvent les victimes ressentent la sensation d’un corps étranger provoquant une douleur persistante dans l’oreille ainsi qu’une altération de la voix (voix rauque).

Différents types de symptômes

  • Bruits respiratoires anormaux (aigu, sifflotement) ;
  • Toux persistante ;
  • Présence de sang dans les glaires ;
  • Difficulté à avaler ;
  • Enrouement qui ne s’améliore pas ;
  • Douleur dans le cou et/ou dans l’oreille ;
  • Maux de gorge qui ne s’améliorent pas dans une à deux semaines, même avec des antibiotiques;
  • Gonflement dans le cou.

Au 1er stade du cancer, la masse tumorale est confinée aux cellules où elle s’est formée, c’est alors un carcinome in situ. Ce qui veut dire qu’il ne s’est pas infiltré dans les couches inférieures des muqueuses ni aux autres parties du corps. Mais si un carcinome in situ n’est pas traité, la tumeur peut se propager aux couches plus profondes des muqueuses et devenir un carcinome épidermoïde invasif.

Vous pouvez réduire votre risque de cancer de la gorge en ne fumant pas, pas de tabac à chiquer et à limiter la consommation d’alcool.

Différents types de cancers

On détermine les différents types de cancers de la gorge d’après la zone atteinte (voir le schéma).

  • Le cancer du nasopharynx débute dans la partie du système respiratoire campée tout juste derrière le nez. Cette tumeur peut rester localisée ou s’étendre vers la base du crâne, l’oropharynx, la cavité buccale et le palais.
  • Le cancer de l’oropharynx représente en France environ 30% des cancers bucco-pharyngés. Il atteint la partie débutant dans la partie supérieure de la gorge campée derrière la cavité buccale et comprenant la base de la langue, le palais mou ainsi que les amygdales.
  • Le cancer de l’hypopharynx qui est un Cancer très lymphophile, il se manifeste souvent par une adénopathie cervicale. Il touche la partie de la gorge située juste au-dessus de l’œsophage et de la trachée.
  • Le cancer de la glotte (carcinome glottique) qui atteint les cordes vocales. Ces cancers représentent 12 % des cancers en France et 38 % des décès.
  • Le cancer de l’épiglotte est un recouvrement cartilagineux qui se trouve au-dessus du larynx. Il atteint la partie du larynx située au-dessus des cordes vocales. L’épiglotte est un tissu cartilagineux mobile empêchant les aliments d’entrer correctement dans les voies respiratoires.
  • Le cancer sous-glottique qui prend naissance dans l’étage sous-glottique du larynx. C’est un type très rare de cancer du larynx.

Quand consulter?

Si des symptômes se manifestent, il est primordial d’en parler à son médecin traitant pour que ce dernier réalise les examens appropriés et détermine l’origine de ces différents symptômes.

Les personnes liées au tabagisme doivent veiller particulièrement à ce type d’alertes et doivent impérativement en parler rapidement dans le cas où ces symptômes dureraient plus de deux semaines.

PARTAGEZ
Précédent articleCancer de la peau
Prochain articleInfections dentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE