Le cannabis peut-il rendre dépendant ?

Il est bien sûr possible de devenir dépendant au cannabis, mais chaque individu est différent devant ce risque de dépendance. Certains seront plus sujets à la dépendance que d’autres.

Cannabis-dependance

Certains consommateurs réguliers, du fait de leurs usages et accoutumances au produit, de leurs habitudes de consommation, de leur personnalité, de leur vécu et soucis, de leur environnement…, auront plus ou moins de mal que d’autres à ralentir ou stopper complètement leur consommation, et seront par ce fait, plus ou moins sensibles à la dépendance.

À partir du moment où l’absorption de cannabis devient un rituel addictif il est souvent proposé par le médecin traitant, une hospitalisation pour se faire aider et sevrer.

Généralement la cure dure environ 3 semaines.

Contrairement à la croyance commune, la marijuana peut être addictive. La recherche rélève qu’un utilisateur sur 1 sur 11 devient accro à la marijuana (Anthony, 1994; Lopez-Quintero 2011) .Ce nombre augmente parmi ceux qui commencent à l’adolescence (à environ 17 pour cent, ou 1 à 6) et chez les personnes qui utilisent la marijuana quotidiennement (25-50 pour cent).

Pour mieux comprendre le cannabis, ses effets et ses dangers sur la santé, nous vous invitons à lire ce livre.

Comment la marijuana affecte la vie du consommateur ?

Comparativement aux non-utilisateurs, chez les utilisateurs de marijuana on constate souvent:

  • L’expression de la satisfaction d’un mode de vie relativement précaire.
  • Une moins bonne santé mentale.
  • Une mauvaise santé physique.
  • De plus grands problèmes relationnels…

Les utilisateurs ont également moins de succès scolaires et professionnelles. Par exemple, la consommation de marijuana est directement liée à un risque plus élevé de décrochage scolaire. Elle est également liée à plusieurs absences au travail, à certains accidents et blessures.
Comment les gens peuvent obtenir un traitement pour dépendance à la marijuana?

Un utilisateur de cannabis de longue date, lorsqu’il essaye d’arrêter toute consommation du produit, présente des symptômes de sevrage qui rendent difficile l’arrêt. Cela inclus :

  • Énervement, agacement, irritabilité.
  • Insomnie.
  • Diminution de l’appétit (ou augmentation).
  • Anxiété.

Le soutien comportemental est en général très efficace dans le traitement de dépendance au cannabis( thérapie, cure etc…). Aucun médicament n’est actuellement disponible pour traiter la dépendance au cannabis. Cependant, la recherche se poursuit, et pourrait conduire à de nouveaux médicaments aidants à soulager les symptômes du sevrage, stopper les effets de la marijuana, et prévenir des rechutes.

Un peu d’histoire

À l’origine, le cannabis est une plante connue sous le nom de chanvre. Cette plante, originaire des contreforts de l’Himalaya, était cultivée principalement pour ses fibres solides qui servaient à façonner des cordes, du papier et même du tissu (bon nombre d’habits actuellement sont encore fabriqués à partir de chanvre). Sa résine était elle aussi utilisée pour soulager les douleurs, les spasmes, les problèmes d’appétit ainsi que les troubles du sommeil.
Au début du 19 ème siècle, les soldats de l’armée de Napoléon Bonaparte ainsi que certains médecins introduisent le cannabis en Europe. Ces derniers lui prêtaient des vertus thérapeutiques pouvant soigner certaines migraines et maux de tête, l’épilepsie ou encore l’asthme. Dans certains pays (comme dans certains états des États-Unis), la cannabis est prescrit à des fins médicamenteuses le plus souvent pour aider les personnes atteintes de graves maladies. En France, il n’existe aucun médicament légal à base de cannabis.

Pour plus d’informations, nous vous recommandons :

Menu Title