Constipation : comment combattre ce problème ?

1
77

Des selles petites, dures et sèches, sont des signes de constipation. En général, on est considéré comme constipé quand on va à la selle moins de trois fois par semaine. 

La constipation rend la défécation difficile ou douloureuse et peut entraîner paresse intestinale et ballonnements.

Une alimentation riche en fibres stimule les intestins et prévient la constipation.

Les Causes de la constipation

Les origines sont multiples :

  • consommation insuffisante de fibres et d’eau, manque d’exercice,
  • syndrome du côlon irritable,
  • grossesse, âge, voyage,
  • recours excessif aux laxatifs.
  • Certains médicaments :
    • antidouleurs,
    • anti-acides,
    • compléments ferriques,
    • antihypertenseurs,
    • antidépresseurs,
    • anticonvulsifs,
    • antispasmodiques
    • ou médicaments utilisés pour traiter la maladie de Parkinson (un accident vasculaire cérébral ou des problèmes au niveau du côlon, du rectum, ou des intestins sont aussi facteurs de constipation.

Facteur de risque

  • Sédentarité
  • Alimentation pauvre en fibres
  • Rétablissement suite à une
  • maladie ou à une intervention
  • chirurgicale
  • Déshydratation

Prévention des troubles de la constipation

Adoptez un régime riche en fibres, buvez 1,5 à 2 litres d’eau par jour et faites régulièrement de l’exercice.

Allez à la selle dès que le besoin s’en fait ressentir et n’abusez pas de laxatifs ou de lavements pour limiter les risques d’accoutumance et de dérèglement du côlon.

Diagnostic

Si la constipation est sévère et durable, ou si douleurs, sang ou obstruction apparaissent au toucher rectal, faites des examens dont un
bilan sanguin ou des examens du transit colique (ingestion d’une capsule spéciale qui est suivie aux rayons X). Le diagnostic du cancer du côlon et du rectum peut être établi grâce à une radiographie d’une sigmoïdoscopie ou d’une coloscopie.

Les traitements possibles

Une alimentation saine, riche en fibres (céréales complètes) et en fruits et légumes frais, associée à de l’exercice (qui stimule les intestins) au quotidien, peut suffire.

ALIMENTATION

Consommez quotidiennement 25 à 35 g de fibres, présentes dans les légumineuses, les céréales complètes, le son et les fruits et légumes frais ou secs. Limitez votre consommation d’aliments pauvres en fibres comme les glaces, le fromage ou la viande.

Buvez au minimum 1,5 à 2 litres d’eau par jour.

LAXATIFS

Votre médecin peut vous prescrire temporairement des compléments en fibres, des stimulants intestinaux, des émollients fécaux, des lubrifiants ou encore une solution saline.

Attention, les laxatifs peuvent interagir avec d’autres médicaments et une utilisation prolongée peut aggraver la constipation.

COMPLÉMENTS

Les graines de psyllium avec du jus de fruits ou une boisson protéinée pour stimuler les intestins, ainsi que les graines de lin moulues sont d’excellentes sources de fibres.

ACUPUNCTURE

Elle peut soulager la constipation chronique.

MÉDECINE TIBÉTAINE

Le Padma Lax, laxatif à base de plantes, utilisé dans la médecine tibétaine, peut soulager la constipation associée au syndrome du côlon irritable.

MASSAGE ABDOMINAL

Cette thérapie traditionnelle peut être une alternative efficace aux médicaments.

Voir aussi :

1 COMMENTAIRE

  1. ce truc est le seul qui fonctionne pour moi, mais je ne suis pas medecin veiller consulter avant d’essayer pour que votre médecin n’y voit aucun inconvénient
    la marque du produit est( enema ) solution d’eau et sodium, avec le contenant a usage unique que je graisse préalablement avec du préparation h donc solution que je m’injecte dans l’anus et ensuite on nous recommande de nous coucher sur le coté gauche avec le genoux droit relever, relaxer les muscles ventraux sans relâcher l’anus pour permettre au liquide de monter dans l’intestin.
    Vous tenez le plus longtemps que vous pouvez, ca devrait prendre au maximum 5 min. Rester près de la toilette parce que quand ca vous prend, c’est immédiat.

LAISSER UN COMMENTAIRE