Un coup de jeune express

Pour désaltérer votre peau, lui éviter d’être trop marquée par les rides, vous avez vos crèmes de jour. Mais vous attendez en plus des résultats immédiats. Certains soins en font leur premier objectif.

On vous parle d’effet immédiat ? Vous attendez une peau tout de suite revigorée. Pour certaines d’entre vous, la solution passe par une bonne crème hydratante le matin, des soins tenseurs, un exfoliant ou encore un soin de nuit très nourrissant. Avec les beaux jours, on a envie de plus de légèreté. Ça tombe bien, les crèmes moelleuses laissent place aux émulsions légères dont la conception est proche de celle des textiles d’aujourd’hui : sensation lycra, crèmes re-galbantes, effet stretch, fibres brillantes.

Un visage plus lumineux

Avec des crèmes gorgées de nacres

La bonne idée : essayer ces crèmes légères qui contiennent en plus des nacres réflectrices ! Vous aurez entre les mains un vrai soin classique.., avec une texture innovante.

Petits miroirs pour un joli teint

Dans cette famille de soins, on trouve, incorporés dans les formules, des micro-pigments qui renvoient la lumière (les mêmes que dans le maquillage actuel). Le plus couru : le mica, un végétal formé de silicates d’aluminium et de potassium.

Même si les méthodes sont proches, il s’agit bien de soin et non de maquillage. Sous ce voile légèrement lumineux, les actifs hydratants ou antirides agissent en profondeur. Les femmes réclament avant tout une crème hydratante puis de l’éclat (de 20 à 40 ans surtout). À partir de 35 ans, elles attendent aussi une prévention des rides.

Pour obtenir un bel éclat, on utilise dans certains soins, un mica très légèrement abricoté qui capte la lumière, la renvoie en la nuançant légèrement, sans aucune couvrance, et surtout sans luisance.

Certaines crèmes contiennent des pigments encore plus complexes à multifacettes pour une réflexion dans toutes les directions. La luminosité est amplifiée et si justement vous comptiez essayer de vous passer de fond de teint, c’est le moment. À condition d’avoir une peau bien nette !

Cette technique se retrouve chez certains soins « anti-terne ». Ces nouveaux soins permettraient aux femmes de limiter le maquillage sans renoncer à leur bonne mine. Dans la crème, les plaques de mica sur lesquelles sont greffées des petites billes réflectrices font apparaître un léger scintillement à l’application. Mais c’est plus subtil qu’avec des paillettes ou des nacres palpables. La vitamine C encapsulée renforce cet éclat immédiat.

Difficile de vous y retrouver parmi ces soins qui revendiquent la triche optique. Ceux-là ont des textures assez étonnantes avec toujours une action biologique en arrière-plan. Non seulement ils intègrent presque systématiquement les nacres, mais ils y contiennent aussi des particules sphériques microscopiques qui se glissent dans les rides. Choisies parce qu’elles absorbent la lumière exactement comme la peau, ces particules sont en parfaite affinité avec elle.

L’alternative au botox : l’acide hyaluronique

Une nouvelle tendance sur le marché : L’acide hyaluronique. Une solution très efficace et qui permet de ne pas recourir au botox.

De base, cette molécule est naturellement présente dans l’organisme, le problème c’est que le corps humain en produit de moins en moins au fils des années, surtout passé la quarantaine.

« C’est l’une des principales causes du vieillissement cutané. Le principe est donc d’en apporter au corps, afin de maintenir une hydratation optimale et de créer un effet antirides, ridules, et anti-vieillissement ».

Les produits composés d’acide hyaluronique sont vastes…on peut notamment l’avoir sous forme de crème ( creme acide hyaluronique, sérum, comprimés et même en patchs !).

Ayant fonction de crème anti-âge, cette molécule est très puissante.

Qui adopte ces soins ?

Pas besoin d’afficher de vraies rides pour tirer profit de ces cosmétiques ou molécules. En fait, dès 25 ans, ces crèmes améliorent le toucher et l’aspect de votre peau. À partir de 35 ans, les rides profondes apparaissent et là, les résultats sont optimaux. Mais toutes les femmes, quel que soit leur âge, ont des petites ridules de déshydratation. Le soin les lisse et uniformise 1e teint.

Pour lutter contre ces microsillons, la plupart des soins misent en premier lieu sur l’hydratation.

En gorgeant la peau d’eau et d’émollients, vous participez à son éclat. Mais en faisant pénétrer ce type de crème, ne risque-t-on pas de l’étouffer ?

Fabrice Laizé, du service de communication scientifique dans un grand institut cosmétique, est plutôt rassurant :

« Non, même si l’on a un phénomène de remplissage des rides, avec cette catégorie de crèmes, il n’y a pas d’effet comédogène. Les tests cutanés sont les mêmes que pour les filtres solaires. ».

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE