La diarrhée : causes, diagnostics et traitements

Caractérisée par des selles fréquentes et liquides, la diarrhée peut être associée à des douleurs abdominales, des nausées ou de la fièvre. Elle disparaît en général en un jour ou deux, et la plupart des épisodes durent moins d’un mois. Au-delà, elle peut provoquer une déshydratation et un déséquilibre des électrolytes (minéraux qui régulent le taux de potassium et de sodium), très dangereux chez les enfants et les personnes âgées.

Les causes

Parasites, virus, nourriture ou boissons contaminées par des bactéries, intolérance alimentaire et certains médicaments — antibiotiques et antiacides — peuvent provoquer une diarrhée.

Chronique, elle peut notamment indiquer une maladie inflammatoire chronique intestinale, un syndrome du côlon irritable ou une maladie cœliaque.

Prévention

Lavez les aliments, conservez-les au réfrigérateur et consommez-les vite pour éviter un développement des bactéries. Désinfectez les surfaces en contact avec la viande. Dans les régions à l’hygiène incertaine, ne consommez ni eau du robinet ni glaçons, n’achetez pas de nourriture auprès des vendeurs ambulants et ne mangez ni fruits ni légumes crus, produits laitiers non pasteurisés, viandes ou poissons crus, à température ambiante ou saignants.

Les probiotiques, bactéries qui participent à la digestion, permettent de prévenir les diarrhées dues à des antibiotiques.

Diagnostic

Des examens sont parfois nécessaires : bilan sanguin ou hormonal, analyse des selles (coproculture), sigmoïdoscopie ou coloscopie (exploration du rectum et du côlon à l’aide d’un endoscope), ainsi qu’un examen de l’estomac et du segment supérieur de l’intestin grêle. Le recours à un lavement baryté ou à un scanner peut être utile.

Les traitements

Beaucoup d’eau et une nourriture neutre suffisent le plus souvent. Chez l’adulte, la prise d’anti diarrhéiques peut favoriser la guérison, mais mieux vaut éviter les produits qui réduisent les selles tant que le diagnostic n’est pas établi.

Liquides

L’eau est indispensable, mais ne contient pas d’électrolytes. Buvez des bouillons dégraissés salés, de l’eau gazeuse ou du thé. Donnez aux enfants des solutés de réhydratation orale, qui contiennent des électrolytes.

Alimentation

Adoptez un régime anti diarrhéique : riz, carottes, pommes et coings cuits, bananes.

Évitez les produits laitiers pendant une bonne semaine, car les intestins fatigués digèrent mal le lactose. Chez le nourrisson, l’utilisation d’un lait de soja à la place d’un lait maternisé classique peut se révéler efficace.

Médicaments

L’automédication n’est pas conseillée car certains médicaments peuvent accentuer le problème en cas de diarrhée bactérienne en bloquant la bactérie responsable dans l’intestin. Le cas échéant, votre médecin vous prescrira des antibiotiques.

Compléments

Le psyllium, graine qui devient gélatineuse au contact de l’eau, épaissit et réduit la fréquence des selles.

Médecine traditionnelle chinoise

L’acupuncture et la moxibustion ont des résultats prometteurs.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE