L’endocardite est une infection de l’endocarde — membrane tapissant le cœur — ou des valves cardiaques. L’endocardite aiguë infectieuse débute brutalement et devient potentiellement mortelle en quelques jours, alors que la subaiguë progresse sur des semaines ou des mois.

Facteurs de risques

  • Hommes
  • Plus de 60 ans
  • Valve cardiaque artificielle
  • Valve cardiaque endommagée (par un rhumatisme articulaire aigu, par exemple)
  • Maladie cardiaque congénitale
  • Malformation d’une valve cardiaque
  • Cardiomyopathie hypertrophique
  • Antécédents d’endocardite infectieuse
  • Usage de drogues intraveineuses

Causes de l’endocardite

Un genre de streptocoque (bactérie), souvent présent dans la bouche, est à l’origine d’environ la moitié des cas d’endocardite infectieuse. Les soins dentaires sont la cause la plus courante ; les bactéries passent dans le sang lors d’un nettoyage faisant saigner les gencives.

Contrairement aux valves cardiaques normales, les valves déficientes ou artificielles présentent une surface collante à laquelle la bactérie peut adhérer, favorisant l’infection qui entraîne l’endocardite.

Certaines interventions médicales ou chirurgicales, telles que la coloscopie, et particulièrement celles concernant les voies respiratoires, urinaires ou les intestins, peuvent aussi libérer des bactéries dans le sang, provoquant une endocardite. Les usagers de drogues intraveineuses encourent également un risque de contracter l’affection, surtout sa forme aigüe.

Prévention

Prévenez toujours votre dentiste, ou tout autre professionnel de la santé, d’une malformation cardiaque congénitale, anomalie de valve cardiaque ou valve artificielle.

A l’exception de la communication interauriculaire, toutes ces affections imposent la prise d’antibiotiques avant certains soins dentaires et actes médicaux ou chirurgicaux.

Ayez une bonne hygiène buccale : brossez-vous les dents, passez un fil dentaire quotidiennement, et faites des visites régulières chez le dentiste.

Diagnostic

L’endocardite aiguë peut débuter soudainement : fièvre de 390C, pouls rapide, fatigue et parfois courbatures musculo-squelettiques sévères.

La valve peut être rapidement et gravement endommagée.

La forme subaiguë peut entraîner fatigue, fièvre modérée de 37 oc à 390C, pouls modérément rapide, perte de poids, transpiration et anémie, pendant des semaines ou des mois avant que les valves cardiaques soient lésées ou qu’une artère se bouche.

De gros caillots sanguins peuvent se détacher et provoquer une attaque cérébrale ou une crise cardiaque. De plus petits peuvent faire des marques rouges sur la peau et dans le blanc des yeux, ainsi que sous les ongles.

Une hémoculture permet d’identifier la bactérie responsable de l’infection.

Un échocardiogramme transoesophagien (montrant la structure du coeur avec des ultrasons)révèle l’endocardite dans plus de 90 % des cas. Radios du thorax et examens sanguins sont d’autres tests possibles.

Traitements

On commence souvent par une hospitalisation pour confirmer le diagnostic et donner des antibiotiques en intraveineuse. Il est important de trouver l’antibiotique correspondant à l’infection. Non traitée, l’endocardite peut être fatale.

Médicaments

Six semaines d’antibiotiques en intraveineuse peuvent être nécessaires, selon l’organisme à l’origine de l’infection.

Chirurgie

Remplacer une valve cardiaque abîmée peut s’avérer indispensable, suite à des problèmes soudains ou qui se développent peu à peu.

Voir aussi :

  • Accidents vasculaires cérébraux
  • Fièvre
  • Toxicomanie

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here