Epines calcanéennes : qu’est-ce que c’est ?

0
36

Ces excroissances osseuses en forme de crochet poussent sous le talon. Fréquentes, surtout chez l’adulte d’un certain âge, elles sont généralement indolores. Mais associées à la fasciite plantaire (inflammation du fascia, membrane conjonctive entre le talon et les orteils), elles causent une douleur aiguë dès que l’on appuie sur le talon. Les épines calcanéennes provoquent parfois une bursite, inflammation douloureuse des bourses séreuses (poches de liquide qui réduisent le frottement entre les articulations).

Causes

Les épines calcanéennes (ou épines de Lenoir) poussent en réaction à un excès de tension du fascia plantaire sur le talon. Plusieurs facteurs augmentent le risque : chaussures inconfortables, obésité  et ostéomalacie — une déformation osseuse généralement causée par une carence en vitamine D.

Prévention

Il y a plusieurs façons de réduire le risque. Portez des chaussures confortables. Gardez un poids normal pour ne pas surcharger vos pieds. Faites des exercices d’étirement du pied pour augmenter la flexibilité du fascia plantaire. Par exemple : enroulez votre pied autour d’un cylindre ou attrapez le devant du pied (près des orteils) et tirez le vers vous.

Diagnostic

Un médecin peut poser le diagnostic avec des radios du talon atteint sur lesquelles il recherchera le signe révélateur des excroissances osseuses en forme de griffes.

Traitements

On ne traite les épines calcanéennes que si elles sont douloureuses, ce qui est souvent le cas quand elles sont associées à une fasciite plantaire. De simples gestes sont souvent suffisants.

A faire soi-même

Reposez votre pied pendant quelques jours en limitant le temps passé debout, à marcher ou à courir, pour réduire l’inflammation et la douleur de la fasciite plantaire. On peut davantage atténuer les symptômes en mettant de la glace sur l’endroit atteint.

Les exercices d’étirement du pied décrits au paragraphe « Prévention » sont également utiles.

Médicaments

Les anti- inflammatoires non stéroïdiens (AINS) peuvent temporairement soulager douleur et inflammation. En cas de douleur intense ne répondant pas à un traitement classique, on peut injecter des corticoïdes dans le talon pour réduire l’inflammation.

Semelles

Des talonnettes en gel peuvent réduire la douleur au talon et la pression sur le fascia plantaire, debout, en marchant ou en faisant du sport. Il n’est pas certain que les semelles orthopédiques faites sur mesure soient plus efficaces que les talonnettes standard.

Chirurgie

On y a rarement recours car les résultats sont imprévisibles. Mais on peut en dernier lieu, en cas de douleur incessante ne répondant à aucun traitement, enlever l’épine osseuse ou le fascia plantaire.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE