La fièvre : causes, symptômes et facteurs de risque

0

Outre une sensation de chaleur, la fièvre provoque des sueurs, des frissons, des maux de tête, des douleurs musculaires, une fatigue, une sensation de soif et un manque d’appétit.

4 % des enfants peuvent présenter des convulsions fébriles, caractérisées par des mouvements désordonnés des membres. En règle générale, elles ne laissent aucune séquelle irréversible.

La température buccale ou auriculaire normale chez l’enfant se situe entre 36 °C et 36,8 °C. La température d’un nourrisson se prend par voie rectale.

Facteurs de risque

  • Infections
  • Vaccinations

Causes

Parfois impressionnante, la fièvre est une réaction normale aux infections virales et bactériennes.

Une légère hausse de la température corporelle transforme l’organisme en un environnement défavorable à la prolifération des microorganismes, ce qui l’aide à lutter contre l’infection.

Plus rarement, la fièvre peut être due à une fatigue liée à la chaleur, à un coup de soleil ou encore à une tumeur maligne. Certains traitements contre les infections bactériennes, l’hypertension artérielle ou l’épilepsie sont également des facteurs favorisants. Enfin, une vaccination provoque souvent de la fièvre chez les enfants.

Prévention

Une bonne hygiène est le seul moyen d’éviter les infections virales et bactériennes : lavez-vous les mains après avoir été aux toilettes ou avoir changé un bébé, avant les repas et après avoir touché des animaux; évitez tout contact avec les yeux, la bouche et le nez, chemins d’accès facile des germes dans l’organisme.

Diagnostic

Les cas suivants nécessitent de consulter un médecin : toute hausse de température chez un nourrisson, une fièvre supérieure à 38,5 °C pendant plus de trois jours chez un enfant de plus de deux ans, ou à 40 °C pendant plus de trois jours chez un adulte.

La fièvre est confirmée à l’aide d’un thermomètre. La température peut être mesurée par voie orale, rectale, ou auriculaire. Des examens complémentaires peuvent être demandés pour en déterminer la cause (examen clinique, anamnèse, bilan sanguin, analyse d’urine ou encore radiographie thoracique).

Traitements

Chez un nouveau-né ou un jeune enfant, il faut consulter un médecin au plus vite : la fièvre, surtout accompagnée d’irritabilité, d’apathie ou de pleurs incessants, peut être le signe d’une infection grave comme la méningite.

Médicaments

Les traitements antipyrétiques (contre la fièvre) les plus courants sont le paracétamol, l’ibuprof’ene et l’aspirine. Les enfants doivent éviter l’aspirine en cas de maladie virale (varicelle, grippe) car cette molécule peut être à l’origine du syndrome de Reye, maladie potentiellement mortelle.

Eau

Un gant de toilette mouillé avec de l’eau tiède peut aider à faire baisser la température.

Consommez beaucoup de liquides.

La température normale avoisine en général 37 °C. Quand ce thermostat se règle sur une température plus élevée, c’est la fièvre qui, d’un point de vue médical, est définie comme une température rectale de plus de 38 °c.

Voir aussi :

  • Coups de soleil de chaleur,
  • Maux de tête.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE