Hernie hiatale

1
52

L’œsophage et l’estomac sont séparés par une paroi musculaire appelée diaphragme. La hernie hiatale est une protrusion (ascension) de la partie supérieure de l’estomac dans l’orifice oesophagien (hiatus) du diaphragme. 

Les facteurs de risques

  • Obésité ;
  • Grossesse et accouchement ;
  • Constipation chronique ;
  • Toux chronique ;
  • Blessure à l’abdomen.

La plupart des hernies hiatales passent inaperçues et ne demandent pas de traitement. Néanmoins, en cas de hernie para-œsophagienne, l’estomac remonte derrière l’œsophage, étranglant la zone herniée : la circulation sanguine de la région stomacale est compromise, générant des douleurs thoraciques qui peuvent être confondues avec une crise cardiaque.

Les causes de la hernie hiatale

Elles sont multiples. Cependant, une faiblesse congénitale de la paroi du diaphragme, une blessure, une augmentation de la pression dans l’abdomen provoquée par une grossesse et l’accouchement, ou les efforts exercés lors d’accès de toux ou de la défécation peuvent être des facteurs favorisants.

Les risques augmentent chez les fumeurs, les personnes en surpoids ou âgées de plus de 50 ans.

La hernie hiatale est souvent associée à des brûlures d’estomac et au reflux gastro-œsophagien (RGO), mais ces deux pathologies sont indépendantes.

AVERTISSEMENT

Une hernie ou une occlusion étranglée sont des urgences médicales. Consultez immédiatement si vous avez une hernie hiatale et présentez les symptômes suivants :

  • nausées et vomissements,
  • impossibilité d’aller à la selle,
  • impossibilité d’évacuer un gaz.

Comment prévenir cette hernie ?

Il est conseillé de ne pas fumer, de surveiller son poids et d’avoir une alimentation riche en fibres.

En réduisant la constipation, les aliments riches en fibres facilitent l’évacuation des selles très dures.

Diagnostic

Le diagnostic s’établit en général à la suite d’une radiographie après ingestion d’un soluté de baryum (TOGD) qui révèle les structures de la partie supérieure de l’appareil digestif.

Une endoscopie permet d’obtenir des images plus précises : la gorge est anesthésiée avec un spray puis une sonde flexible équipée d’une lumière et d’une caméra, appelée endoscope, est introduite par la bouche.

Les traitements possibles

Les symptômes peuvent être soulagés par différents traitements utilisés aussi pour le RGO : anti-acides avec ou sans ordonnance, médicaments à base de plantes et inhibiteurs de la pompe à protons (IPP), uniquement sur ordonnance.

L’acupuncture semble également faire de l’effet. Une hernie anormalement grosse, ou qui risque d’être étranglée, peut nécessiter un recours à la chirurgie.

La plupart des hernies hiatales peuvent être traitées par cœlioscopie.

De petits instruments sont insérés dans une sonde (le coelioscope) introduite dans l’abdomen par une petite incision, et réduisent la hernie.

L’augmentation de la pression dans l’abdomen, provoquée par la grossesse, peut entraîner une hernie hiatale.

Voir aussi :

 

1 COMMENTAIRE

  1. l’hernie hiatale se soigne très simplement sans consultation médicale. Le remède m’a été donné par un médecin urgentiste, venu me soulager alors que j’étais enceinte de 8 mois (il y a 21 ans). Depuis, j’évacue les hernies en moins d’1 minute.
    Il suffit de se cambrer pendant 10mn environ, assis sur une chaise, en arquant son torse vers l’arrière et en respirant calmement. La douleur disparaît en quelques minutes.
    Le yoga peut aussi aider, en particulier la posture du chat.

LAISSER UN COMMENTAIRE