Insuffisance rénale

0

Les reins peuvent ne plus filtrer correctement les déchets métaboliques présents dans le sang et ne plus réguler la quantité et la distribution d’eau, de sodium, de potassium, de calcium et de phosphate dans la circulation sanguine. Cette détérioration peut être rapide (forme aiguë) ou progressive (forme chronique). L’insuffisance rénale aiguë peut devenir chronique si la fonction rénale n’est pas rétablie après le traitement.

L’insuffisance rénale peut survenir à tout âge, mais elle est plus fréquente chez les personnes âgées. L’origine ethnique semble aussi jouer un rôle, avec une prévalence moindre dans la population blanche.

Les causes de l’insuffisance rénale peuvent souvent être traitées, et l’avènement de la dialyse a transformé cette maladie mortelle en maladie chronique.

Causes

L’insuffisance rénale peut être due une atteinte primaire des reins ou être la conséquence d’une maladie systémique.

Sous sa forme aiguë, elle peut découler d’une pathologie ayant provoqué une diminution brutale de l’irrigation sanguine des reins ou un blocage de l’urine dans les voies urinaires. Elle peut faire suite à une intervention chirurgicale, à une blessure grave, ou à une obstruction des vaisseaux sanguins qui alimentent les reins.

La forme chronique évolue lentement. La plupart des malades ne prennent conscience du problème que lorsque la fonction rénale n’est plus qu’à 25 % de sa capacité normale. Les principales causes de l’insuffisance rénale chronique sont l’hypertension et le diabète, qui détériorent les petits vaisseaux sanguins des reins.

La maladie peut également être provoquée par une obstruction des voies urinaires, des problèmes rénaux tels que la maladie polykystique des reins, et des maladies auto-immunes comme le lupus. Dans ce dernier cas, les anticorps attaquent les petits vaisseaux sanguins et les tubules des reins.

Prévention

Prendre soin de sa santé reste la meilleure façon de prévenir l’insuffisance rénale aiguë. En cas d’intervention chirurgicale programmée, informez-vous des risques et des complications possibles. Contactez un médecin si vous constatez un changement important dans la production d’urine : la baisse du volume urinaire survient chez 70 % des patients présentant une insuffisance rénale aiguë.

Le contrôle de l’hypertension et du diabète est essentiel pour réduire les risques d’insuffisance rénale chronique. Ne prenez jamais de médicaments, de compléments alimentaires ou à base de plantes sans avis médical, car certains de ces produits peuvent avoir un effet néfaste sur les reins.

Diagnostic

Une analyse d’urine et un bilan sanguin permettent la détection de différents problèmes. L’échographie est aussi souvent utilisée. La biopsie des reins est l’examen de détection le plus fiable, mais elle est déconseillée si les reins sont petits et présentent des lésions à l’échographie.

Traitements

Le traitement dépend de la cause du problème et de la possibilité ou non de guérison complète. Les maladies réversibles à l’origine de l’insuffisance sont traitées en priorité.

Médicaments

 Les infections seront traitées par des antibiotiques. Des médicaments de contrôle du taux de potassium peuvent être administrés aux patients dont le taux de potassium dans le sang est trop élevé en raison de l’insuffisance rénale.

Afin d’éviter l’apparition d’autres troubles cardiaques et rénaux, des antihypertenseurs peuvent être prescrits en cas d’hypertension.

Alimentation

Des études réalisées conjointement à l’hôpital Edouard-Herriot à Lyon et à l’université de Californie, à Irvine (Etats-Unis), ont démontré que les régimes pauvres en protéines retardaient l’évolution de la maladie rénale vers la phase terminale chez les adultes non diabétiques souffrant d’insuffisance rénale chronique.

Lithotripsie

Les calculs à l’origine d’une insuffisance rénale peuvent être éliminés spontanément par l’organisme ou être retirés ou traités par lithotripsie (ou lithotritie, processus de pulvérisation des calculs par ondes de choc) afin d’être évacués.

Chirurgie

Suivant leur taille et leur localisation, les tumeurs ou les calculs les plus gros peuvent être retirés lors d’une intervention chirurgicale.

Si ces mesures sont insuffisantes, deux types de traitements sont possibles : la dialyse ou la transplantation rénale. Il existe deux types de dialyse.

Hémodialyse

Méthode la plus utilisée pour traiter l’insuffisance rénale avancée et irréversible. Le sang circule lentement dans une machine équipée d’un filtre qui élimine l’excès de déchets et de liquides. Le sang ainsi purifié retourne ensuite dans l’organisme.

Dialyse péritonéale

L’abdomen est rempli d’un liquide épurateur (le dialysat) à l’aide d’un cathéter.

Les parois de l’abdomen sont recouvertes d’une membrane (le péritoine) qui permet la migration des déchets et des liquides en excès du sang vers le dialysat. Il est très concentré en sucre, ce qui a pour effet d’attirer déchets et liquides en excès dans la cavité abdominale.

Ces éléments sont ensuite évacués lorsque le dialysat est drainé. Le dialysat usagé, chargé en déchets, doit être jeté.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE