Le CBD victime d’un amalgame avec le THC

Le CBD est mis en lumière depuis quelque temps, mais n’est pas toujours bien vu. Cet ingrédient actif fait partie des cannabinoïdes issus du chanvre. Contrairement au THC qui est consommé pour son effet planant, le CBD est préconisé pour son effet relaxant, mais sans toutefois agir de manière nocive sur le système nerveux et le cerveau. Voici quelques informations pour mieux comprendre et pour tout savoir sur le CBD.

Pas de propriétés psychotropes

La différence majeure avec le THC (ou delta 9 — tétrahydrocannabinol) est que le CBD ne possède pas de propriétés psychotropes. Ce n’est pas une drogue récréative et cela n’impacte pas la réactivité ou l’humeur de la personne qui le consomme. Le CBD est utilisé dans de nombreuses applications thérapeutiques et apporte une détente sans pour autant avoir un les contraintes du produit psychoactif. L’huile de CBD n’induit pas un changement significatif sur l’esprit du consommateur. Il ne modifie pas la perception de la réalité et ne ralentit pas le fonctionnement cognitif. Le cannabiniol est l’un des principes actifs les plus présents dans le chanvre. Jusqu’à alors interdit, le CBD a le droit d’être exploité si l’on ne détecte aucune trace de THC et qu’il est issu d’une culture autorisée par l’État.

Les propriétés thérapeutiques du CBD

Bien loin de l’image négative du THC, le CBD est utilisé pour des applications médicales et pour favoriser une meilleure santé. L’huile de CBD est utilisée dans la vape, mais peut aussi devenir un complément alimentaire au quotidien.

Le CBD est connu pour :

  • L’impression de bien-être et de détente que l’on peut ressentir après une séance de sport
  • Son effet anxiolytique pour lutter contre les crises d’angoisse et le stress
  • Son effet antipsychotique en particulier pour réduire les dysfonctionnements liés à une schizophrénie ou à l’épilepsie
  • Son aspect antalgique et antidouleur
  • Son apaisement des migraines et des nausées
  • Son soulagement des inflammations et de l’arthrose rhumatoïde
  • Son action sur les insomnies
  • La réduction des risques de maladies cardiovasculaires
  • Son effet anti spasmodique

Une molécule incomprise

Le CBD est encore trop souvent amalgamé avec le THC et ses effets indésirables. Il existe pour le moment un vide juridique entre utilisation médicinale et produits grand public qui est encore un peu flou. L’État français rend légal l’usage thérapeutique du CBD, mais sans aucune présence du THC dans le produit commercialisé. Côté grand public, on découvre qu’il existe déjà de nombreux e-liquides contenant du CBD. Il est surtout primordial que là aussi le liquide pour vape ne contienne pas de THC et ne soit pas présenté comme un produit à usage thérapeutique. La consommation de CBD ne provoque aucun effet secondaire et n’est pas psychoactif. Le Ministère de la Santé veille aux respects de la réglementation et ne tergiverse pas avec les personnes qui souhaiteraient biaiser les règles.

Le CBD démontre ses bienfaits sur la santé et prouve ses propriétés positives pour le système nerveux humain. Molécule déjà présente dans certains médicaments, il devient aussi un phénomène de mode avec la vente d’e-liquide et d’huile de CBD.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here