La maladie cœliaque : causes, symptômes, traitements

Ce problème immunitaire influe sur la capacité de l’organisme à absorber les nutriments. La consommation de gluten — protéine présente dans la farine — ie seigle, l’orge, l’avoine et de nombreux aliments emballés, endommage la muqueuse de l’intestin grêle. La maladie peut provoquer une dénutrition.

Diarrhées et perte de poids touchent la plupart des adultes atteints de maladie cœliaque. 10 % souffriront d’une dermatite herpétiforme, éruption cutanée bulleuse à l’origine de sensations de brûlures.

Les enfants présenteront des ballonnements douloureux et des selles peu colorées et nauséabondes. Non diagnostiquée, la maladie peut aboutir à un retard de croissance, à une ostéoporose, à de la rétention d’eau, à des lésions nerveuses et à une anémie ferriprive, le fer étant mal absorbé par l’intestin endommagé.

Facteurs de risque

  • Parents au premier degré souffrant de la maladie cœliaque
  • Diabète de type 1
  • Trisomie 21 (syndrome de Down)
  • Maladie thyroïdienne
  • Lupus
  • Arthrite rhumatoïde
  • Maladie cœliaque

Causes

La plus probable est une prédisposition génétique déclenchée par une exposition au gluten. Les individus touchés présentent un taux d’auto- anticorps dans le sang (protéines qui réagissent contre les propres molécules ou tissus de l’organisme dans lequel elles se trouvent) supérieur à la normale.

Un lien a été établi avec d’autres maladies auto-immunes — diabète de type 1, maladies thyroïdiennes, lupus et arthrite rhumatoïde.

Parfois, la maladie fait suite à une opération chirurgicale, une grossesse, une naissance, une infection virale ou un stress important.

Prévention

La maladie cœliaque est impossible à prévenir, mais on évitera des complications si elle est détectée et traitée rapidement.

Diagnostic

La maladie cœliaque peut être confondue avec le syndrome du côlon irritable, la maladie de Crohn, la diverticulite ou le syndrome de fatigue chronique.

Continuez à consommer des aliments contenant du gluten avant de passer des examens, car l’élimination du gluten avant les tests pourrait fausser les résultats.

On procédera d’abord à un bilan sanguin à confirmer par une biopsie des intestins en cas de soupçon de maladie cœliaque.

Traitements

Le seul traitement consiste à suivre à vie un régime sans gluten ce qui suffit, dans la plupart des cas, à obtenir une guérison complète.

Alimentation

Suivez scrupuleusement les conseils d’un diététicien. Respecter un régime sans gluten est un véritable défi car il est présent dans de très nombreux produits parfois inattendus (colle des enveloppes et des timbres, soupes, crèmes glacées et certaines saucisses).

Les personnes souffrant de la maladie coeliaque ne doivent pas consommer de gluten. Il est possible de cuisiner sans gluten en utilisant des produits de substitution.

Voir aussi :

  • Ostéoporose,
  • Lupus,
  • Maladies thyroïdiennes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here