Méningite : causes, symptômes et traitement

Cette inflammation des méninges — membranes recouvrant le cerveau et la moelle épinière — est causée par une infection virale, fongique ou bactérienne. La méningite virale, généralement sans gravité, disparaît spontanément, mais les formes fongiques et bactériennes, plus graves, peuvent être fatales.

Facteur de risque

  • Méningite bactérienne : enfants de moins de 5 ans
  • Méningite virale : personnes de moins de 30 ans
  • Exposition à la tuberculose
  • Fracture du crâne
  • Exposition aux pesticides

Causes

La méningite virale, la plus courante, est causée par un entérovirus qui se propage par la toux et l’éternuement ou par l’eau contaminée par les égouts. Elle survient généralement en hiver et affecte principalement les moins de 30 ans.

Le méningocoque est la bactérie la plus fréquemment responsable de la méningite bactérienne ; d’autres germes étant le pneumocoque, l’Haemophilus influenzae et le bacille tuberculeux.

La bactérie infecte d’abord une autre partie du corps puis passe dans le sang jusqu’au cerveau. Cette méningite est plus courante chez l’enfant de moins de cinq ans. Les symptômes peuvent apparaître dans les heures qui suivent l’infection et progresser rapidement jusqu’à la perte de connaissance puis la mort.

La méningite fongique survient le plus souvent chez les personnes atteintes d’immunodéficience. Les méningites bactérienne et fongique sont des urgences nécessitant diagnostic et traitement immédiats.

Prévention

Les mesures de prévention contre le rhume ou la grippe — se laver les
mains fréquemment, éviter le contact avec les personnes infectées — peuvent protéger de la méningite virale. La vaccination contre l’Haemophilus influenzae peut prévenir uniquement la méningite bactérienne correspondante.

Les antibiotiques peuvent juguler l’infection en cas d’exposition à l’une des nombreuses autres méningites bactériennes.

La méningite bactérienne peut être mortelle et devrait être traitée immédiatement par antibiotiques en intraveineuse.

Diagnostic

Les diverses formes de méningite ont des symptômes similaires : maux de tête, fièvre et raideur cervicale, souvent accompagnés de sensibilité à la lumière, nausées, vomissements, somnolence et confusion.

Important : Appelez immédiatement un médecin si quelqu’un présente ces symptômes.

Le diagnostic est établi grâce à un prélèvement du liquide céphalorachidien pour rechercher virus, fungus (champignon) ou bactéries.

Traitements

Les méningites bactériennes et fongiques nécessitent un traitement immédiat aux antibiotiques en intraveineuse à fortes doses.

Il n’existe pas de traitement pour soigner ou accélérer la guérison de la méningite virale ; elle disparaît habituellement de façon spontanée en une semaine environ. Des soins de confort pour apaiser les symptômes contribuent à faciliter le rétablissement pour tous les types de méningites.

Voir aussi :

  • Fractures osseuses
  • Nausées & vomissements
  • Fièvre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here