Peut-on vraiment arrêter de fumer grâce à la cigarette électronique ?

L’e-cigarette est devenue un objet à la mode, et néanmoins controversé. En effet, si une polémique bien connue s’est faite jour quant à la dangerosité supposée des substances qu’elle contient, une autre commence à émerger concernant sa réelle efficacité. C’est ainsi qu’une étude de Santé Publique France, parue dans la revue « Addiction », s’interroge sur l’aide qu’elle peut apporter dans l’arrêt du tabac. Or, celle-ci semble des plus minimes.

Un lien ténu entre arrêt du tabac et cigarette électronique

Certains travaux scientifiques ne permettant pas d’établir une supériorité de l’e-cigarette sur d’autres formes de substitution, Santé Publique France a décidé de mener une étude sur le rôle de l’e-cigarette dans l’arrêt du tabac.

Il ressort de celle-ci que cet outil pourrait aider certains fumeurs à diminuer leur consommation. Les auteurs de l’enquête ont évalué le devenir de fumeurs en conditions réelles, interrogeant plus de 2000 fumeurs âgés de 15 à 85 ans à six mois d’intervalle, et ont comparé ces personnes à des fumeurs exclusifs.

À l’issue de ce semestre, 26% des vapo-fumeurs ont déclaré avoir réduit de moitié ou plus leur consommation quotidienne de cigarettes contre 11% des fumeurs exclusifs. Ils sont en outre 23 % contre 11 % à avoir essayé d’arrêter de fumer pendant au moins sept jours au cours du dernier mois. Toutefois, ils ne sont que 12 % contre 9 % à s’arrêter de fumer complètement, ce qui n’est pas une grande différence.

Il apparaît donc que le recours à la cigarette électronique peut aider à diminuer la consommation de tabac et conduit à des tentatives d’arrêt plus fréquentes, mais n’est clairement pas significatif quant à l’arrêt total du tabac. En outre, les auteurs de l’étude soulignent un des biais de celle-ci qui ne permet de conclusion certaine : le recours à l’e-cigarette provient en amont d’un désir d’arrêter le tabac ; il est donc normal que les tentatives d’arrêt soient plus élevées chez les vapo-fumeurs que chez les fumeurs exclusifs, qui ne s’inscrivent pas nécessairement dans une telle démarche.

>> Tabac : les chiffres d’une réalité

Des pistes pour arrêter de fumer avec la cigarette électronique

L’e-cigarette n’est donc pas un outil miracle pour aider à arrêter totalement de fumer. Cependant, certains conseils peuvent être donnés pour réussir son sevrage tabagique avec l’e-cigarette.

Il est tout d’abord important de bien choisir son outil, car souvent, une panne de celui-ci est à l’origine d’une reprise du tabac. Il faut également bien choisir son e-liquide pour ne pas être déçu ; le plaisir de l’e-cigarette joue un rôle crucial pour se libérer complètement de la cigarette traditionnelle.

En outre, si l’on souhaite se défaire de l’habitude de fumer, il est essentiel d’être un vapoteur exclusif et de ne pas concilier tabac et e-liquide. En effet, dans le cas inverse, la dépendance au tabac reste élevée. De nombreuses personnes qui recourent aux deux reviennent souvent à la cigarette classique, trouvant la vape insatisfaisante.

Enfin, il faut connaître ses besoins en nicotine, pour ne pas la sous-doser, et ce, afin de ne pas brusquer son corps en le privant trop rapidement de la quantité à laquelle il est habitué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here