Otite séreuse moyenne

Couramment assimilée à la stagnation de fluide dans l’oreille moyenne, il s’agit d’une accumulation, derrière le tympan, de pus et/ou de sérosités qui ne peuvent pas s’écouler correctement par la trompe d’Eustache enflée et comprimée.

Problème très courant chez les moins de trois ans, le plus souvent indolore, c’est la cause de surdité acquise la plus fréquente chez l’enfant. Non traitée, elle risque de provoquer des otites moyennes à répétition et de mener à des retards

FACTEURS DE RISQUES

  • Antécédents d’otite moyenne
  • Enfants de moins de 3 ans
  • Allergies nasales
  • Exposition régulière à la fumée ou à d’autres polluants atmosphériques
  • Fente palatine
  • Infection des amygdales ou des végétations
  • Reflux gastro-oesophagien de parole et de langage.

CAUSES

La cause la plus fréquente est l’otite moyenne, où des sérosités retenues dans l’oreille moyenne provoquent l’inflammation de la trompe d’Eustache.

L’infection des amygdales ou des végétations peut être à l’origine d’otites moyennes à répétition.

A surveiller aussi, toute affection qui augmente les sécrétions de mucus dans les voies respiratoires supérieures ou empêche la trompe d’Eustache de fonctionner : ainsi, les allergies nasales, les rhumes, les reflux gastro- oesophagiens ou RGO, la fente palatine (malformation congénitale laissant le palais ouvert), voire l’exposition à la pollution atmosphérique ou le tabagisme passif.

PRÉVENTION

Éviter l’exposition à la fumée et aux allergènes tels que les acariens ou le pollen.

DIAGNOSTIC

L’infection est parfois difficile à diagnostiquer malgré la présence de bulles ou de fluide derrière le tympan. Le tympanomètre permettra au médecin d’estimer la quantité et la viscosité des sérosités par la mesure de la réaction du tympan aux changements de pression dans le conduit auditif.

Un examen de l’audition est à prévoir en cas de stagnation des sécrétions au-delà de SIX semaines.

TRAITEMENTS

On modifiera l’environnement et, SI nécessaire, on aura recours à des médicaments et à la chirurgie. Il faut aussi traiter l’affection sous-jacente à l’origine de l’otite séreuse, un reflux gastro- oesophagien par exemple.

LE GESTE SANTÉ

En première intention, on agira sur les facteurs environnementaux favorisant l’accumulation de fluide dans l’oreille moyenne voir « Prévention »).

Cela peut s’avérer suffisant pour que le fluide disparaisse.

MÉDICAMENTS

Au-delà de quelques semaines de présence de liquide, des antibiotiques peuvent être prescrits pour prévenir une otite moyenne.

CHIRURGIE

Si les médicaments ne sont pas efficaces et que l’accumulation de sérosités persiste pendant plusieurs mois, on pratique une paracentèse, incision chirurgicale dans le tympan pour le drainage.

Souvent, on place un petit tube d’aération (yoyo) pour faciliter l’écoulement et empêcher une récidive.

Le cas échéant, l’ablation de végétations ou d’amygdales infectées pourra être recommandée.

Voir aussi :

Rhume des foins,
Otites,
Amygdalite.

PARTAGER
Article précédentDermatite atopique (DA)
Article suivantPsoriasis

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here