Otite : Qu’est-ce que c’est ?

0
413

C’est une infection de l’oreille moyenne ou du conduit auditif externe. L’otite moyenne aiguë provoque une inflammation derrière le tympan, particulièrement de la trompe d’Eustache, qui relie l’oreille moyenne à la gorge et à l’arrière-nez. Très fréquente chez l’enfant, cette affection existe aussi chez l’adulte.

Les symptômes sont

  • douleur intense à l’oreille,
  • voire fièvre
  • troubles de l’audition.

Leur apparition est soudaine, faisant souvent suite à une infection des voies respiratoires supérieures ou à une allergie nasale.

Causes

Bactéries et champignons peuvent envahir l’oreille de différentes façons, entraînant l’infection.

Otite moyenne

Aiguë ou chronique, elle est causée par une infection bactérienne de la trompe d’Eustache et survient en général juste après une infection virale.

otite moyenne
Un mélange à parts égales de vinaigre blanc d’alcool et d’alcool à 900 utilisé en gouttes auriculaires permet de prévenir l’otite externe. Il assèche la peau à l’intérieur du conduit auditif et tue bactéries et mycoses.

L’otite moyenne aiguë se déclare souvent lorsqu’une infection des voies respiratoires supérieures ou une allergie nasale provoque l’inflammation de la trompe d’Eustache, qui se bouche et ne peut plus remplir sa fonction normale qui est d’équilibrer la pression entre l’oreille moyenne et la gorge. La pression baisse alors dans l’oreille moyenne déclenchant une douleur et y retenant des sérosités et du pus, foyers de bactéries ; l’infection provoque un gonflement douloureux.

L’audition peut être atteinte : les sérosités dans la trompe d’Eustache assourdissent les bruits et l’inflammation empêche le tympan et les trois osselets de l’oreille moyenne de vibrer aux sons perçus et de transmettre les signaux correspondants au cerveau.

otite enfant
L’otite moyenne est une affection très fréquente dans l’enfance. Trois enfants sur quatre en auront eu une avant l’âge de trois ans. Les symptômes incluent : mal d’oreille, fièvre, problème d’audition ou d’équilibre.

Les jeunes enfants, particulièrement les garçons, sont davantage sujets aux otites moyennes car leur trompe d’Eustache est petite et ils attrapent souvent des infections des voies respiratoires supérieures.

On parle d’otite séreuse lorsque des sécrétions stagnent dans l’oreille moyenne, qu’il y ait eu ou non infection.

L’otite moyenne chronique correspond à une anomalie de l’oreille moyenne :

  • infection durable ou à répétition sur des semaines voire des mois,
  • perforation du tympan qui ne cicatrise pas,
  • ou encore cholestéatome,
  • tumeur bénigne de l’oreille moyenne.

L’otite moyenne aiguë peut perforer le tympan. Non traitées, les perforations tympaniques et les cholestéatomes peuvent entraîner des infections récurrentes de l’oreille qui endommagent les structures de l’oreille moyenne.

Otite externe

C’est une infection bactérienne ou fongique (mycose) du conduit auditif externe qui provoque démangeaisons, rougeurs, douleurs et écoulement. On l’appelle aussi otite des piscines car elle est souvent causée par les bactéries ou champignons présents dans des eaux douteuses qui pénètrent la peau recouvrant le conduit auditif.

L’utilisation intensive de bouchons d’oreille ou de laque en spray, les traumatismes, les affections cutanées telles que l’eczéma (qui laisse passer bactéries et mycoses), les otites moyennes chroniques avec perforation tympanique drainant le pus dans le conduit) sont d’autres causes possibles d’une inflammation de l’intérieur du conduit auditif.

L’otite externe maligne est une complication rare, survenant lorsque l’infection s’étend du plancher du conduit auditif aux tissus adjacents et aux os de la base du crâne. Elle peut entraîner leur détérioration voire leur destruction.

L’infection peut se propager aux nerfs crâniens, au cerveau ou à d’autres parties du corps. Les diabétiques et les personnes souffrant d’une déficience du système immunitaire y sont particulièrement sujets.

PRÉVENTION

Modifier son environnement et prendre quelques mesures aide à réduire les risques d’otites.

Prévenir une Otite moyenne

Ne fumez pas et évitez le tabagisme passif. Un cadre enfumé augmente le risque de rhume et altère le fonctionnement de la trompe d’Eustache.

L’allaitement est censé réduire le risque d’otite moyenne chez le bébé, au contraire de la tétine qui peut, elle, l’augmenter.

Les vaccinations anti-pneumocoques et anti-grippes contribuent à la prévention.

Prévenir une Otite externe

Un conduit auditif bien sec réduit le risque d’infection. Pour évacuer l’eau après la douche ou la natation, penchez la tête sur le côté et laissez l’eau s’écouler en tamponnant l’entrée du conduit avec une serviette. Deux morceaux d’ouate enduits de vaseline et introduits dans chaque oreille offrent une bonne protection sous la douche.

Évitez les blessures aux oreilles, écorchures et autres qui augmentent le risque d’otite externe. N’utilisez pas de cotons-tiges qui peuvent égratigner la peau délicate du conduit auditif. Après avoir nagé, quelques gouttes dans chaque oreille d’un mélange à parts égales de vinaigre blanc d’alcool et d’alcool à 900 renforceront les défenses de la peau de l’oreille externe en l’asséchant et en tuant bactéries et mycoses.

DIAGNOSTIC

Une rougeur et un écoulement de liquide dans l’oreille moyenne indiquent une otite moyenne.

otite shéma
L’oreille comprend un conduit auditif externe, l’oreille moyenne, la trompe d’Eustache, qui équilibre la pression entre l’oreille et la gorge. L’otite moyenne survient lors de l’inflammation de la trompe qui se bouche, empêchant ainsi le drainage des sécrétions.

Les symptômes de l’otite externe sont :

  • gonflement et rougeur de
  • la peau du conduit auditif,
  • écoulement de sérosités dans le conduit
  • et sensibilité des ganglions lymphatiques autour de l’oreille.

TRAITEMENTS

Pour l’otite moyenne comme pour l’otite externe, on élimine l’infection, on réduit l’inflammation et on améliore le confort.

Traiter l’Otite moyenne

Le traitement agit en général au bout d’un jour ou deux. Cependant, il se peut que les sérosités ne disparaissent de l’oreille moyenne (par drainage ou absorption) qu’au bout d’un mois voire plus.

  • MÉDICAMENTS

Les décongestionnants ouvrent la trompe d’Eustache et permettent l’écoulement des sécrétions.

Les antalgiques, comme l’acétaminophène ou l’ibuprofène, réduisent la
douleur, qui peut aussi être soulagée temporairement par des compresses chaudes sur l’oreille.

Si de nombreuses otites moyennes disparaissent d’elles-mêmes, les antibiotiques par voie orale ou en gouttes auriculaires sont souvent prescrits pour enrayer les symptômes rapidement et empêcher les complications infectieuses comme la mastoïdite (inflammation de l’os et de la cavité derrière le conduit auditif).

Toutefois, une étude de 2004 de la Temple University de Philadelphie a montré une augmentation des bactéries et mycoses résistantes chez certains patients traités avec des gouttes antibiotiques à spectre large (fluoro-quinolones).

Les chercheurs recommandent donc l’utilisation d’antibiotiques ciblés sur le germe responsable.

  • CHIRURGIE

L’otite moyenne qui se répète ou détériore l’audition est souvent traitée par paracentèse : on incise le tympan pour y insérer un drain qui permettra au liquide retenu dans l’oreille moyenne de s’écouler. En cas d’otite moyenne chronique, on peut fermer chirurgicalement une perforation tympanique ou enlever un cholestéatome.

  • OSTÉOPATHIE

L’efficacité de l’ostéopathie en association avec un traitement médical classique est démontrée chez les enfants sujets aux otites moyennes à répétition.

Les infections se font plus rares et les interventions chirurgicales moins nombreuses.

  • HOMÉOPATHIE

Il a été prouvé que l’homéopathie permet de réduire considérablement la prise d’antibiotiques chez l’enfant souffrant d’une otite moyenne.

Par leur effet anesthésique, les gouttes auriculaires au souci (calendula offcinalis) soulagent la douleur, mais leur innocuité n’est pas certaine, particulièrement pour l’enfant.

Otite externe

Elle est essentiellement traitée avec des gouttes auriculaires aux antibiotiques pour éliminer l’infection et à l’hydrocortisone pour réduire l’inflammation : une amélioration survient en général dans les trois jours.

Voir aussi :

Rhume des foins,
Otite séreuse moyenne.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE