Pancréatite : Qui, quoi, où, comment ?

La pancréatite est une inflammation du pancréas avec hémorragies, gonflement et douleurs abdominales aiguës.

La douleur, progressive ou brutale, apparaît au milieu de la région supérieure de l’abdomen, se propage jusqu’au dos et empire après les repas. La pancréatite peut être à l’origine de diarrhées, de nausées et de vomissements, de fièvre, d’une jaunisse, d’un état de choc, d’amaigrissement et de diabète.

La pancréatite aiguë apparaît et disparaît rapidement, mais elle conduit parfois à une infection et à une hémorragie sévères. La pancréatite chronique, plus fréquente chez les hommes, peut détruire le pancréas et aboutir à un état de malnutrition ou, plus rarement, à un cancer du pancréas.

Causes

L’alcool ou des calculs biliaires sont les grandes causes de pancréatite aiguë.

Si des calculs bloquent le canal cholédoque au niveau du pancréas, les enzymes s’accumulent dans cet organe et se retournent contre lui.

La pancréatite chronique est souvent due à des années de consommation excessive d’alcool. Un taux trop élevé de graisses ou de calcium dans le sang, des virus comme celui des oreillons, certains médicaments, une chirurgie ou un traumatisme du pancréas, ou encore l’hérédité sont d’autres causes de la maladie.

Prévention

Commencez par éviter l’excès d’alcool. Il est aussi important d’arrêter de fumer.

Diagnostic

Une perte de poids accompagne souvent la progression de l’inflammation. Au stade avancé, des signes de diabète peuvent apparaître. Un bilan sanguin et une imagerie des voies pancréatiques pourront être demandés : échographie ou scanner. Autre méthode, la cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique (CPRE) : une sonde flexible est introduite par la bouche jusqu’à l’intestin grêle, après injection d’un marqueur rendant visibles au rayon X les voies pancréatiques.

Traitements

Soulagement de la douleur, chirurgie et changements alimentaires font partie des traitements possibles.

Alimentation

Si la pancréatite est due à des calculs biliaires, on adoptera un régime hypolipidique pour faciliter la digestion. L’alcool est très nocif sur un pancréas prédisposé à l’inflammation.

Facteurs de risque

  • Abus d’alcool ;
  • Pathologie de la vésicule biliaire ou calculs biliaires ;
  • Certains médicaments ;
  • Hyperlipidémie (excès de graisse dans le sang) ;
  • Hypercalcémie (excès de calcium dans le sang) ;
  • Infection virale ;
  • Antécédents familiaux ;
  • Cancer du pancréas.

Médicaments

Dans les cas aigus, une hospitalisation peut être nécessaire pour soulager la douleur et mettre le patient sous perfusion.

Votre médecin peut vous prescrire des antibiotiques en cas d’infection et des enzymes pour compenser celles que le pancréas ne produit plus.

Chirurgie

Dans les cas les plus sévères, on procédera au drainage du liquide abdominal accumulé, à l’ouverture d’un conduit bloqué ou à l’ablation d’une partie du pancréas.

Médecine traditionnelle chinoise

Certaines plantes utilisées dans la médecine traditionnelle chinoise seraient peut-être bénéfiques.

Voir aussi :

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE