Tendinites & bursites

0

Une douleur à l’épaule, au coude, au genou ou à une autre articulation peut être signe de tendinite ou de bursite. La tendinite est une inflammation causée par une petite déchirure du tendon. Elle survient le plus souvent au tendon d’Achille, à la cheville, à la coiffe des rotateurs de l’épaule, ou encore au coude, au genou ou au poignet.

Facteurs de risque

Tendinite

  • Sports (surtout tennis, natation, golf et course à pied).
  • Travaux manuels — menuiserie peinture ou soudure.
  • Polyarthrite rhumatoïde.

Bursite

  • Sport.
  • Travaux manuel.
  • Surpoids.
  • Traumatisme.
  • Polyarthrite rhumatoïde.
  • Goutte.

La bursite est une inflammation des bourses séreuses — poches remplies de liquide synovial autour de l’articulation — qui protègent muscles, os et ligaments des frottements lorsque  l’articulation est en mouvement. L’épaule, le coude, la hanche et le genou sont le plus souvent atteints.

Causes

Ces deux affections sont souvent causées par des mouvements répétitifs, lors de la pratique d’un sport — tennis, natation, golf ou  sports de glace — ou durant des travaux tels que la menuiserie.

Gonorrhée et polyarthrite rhumatoïde peuvent provoquer des tendinites. Traumatismes,
polyarthrite rhumatoïde, goutte et infections par des bactéries comme le staphylocoque peuvent occasionner des bursites. Le surpoids en augmente le risque en imposant une surcharge aux articulations des jambes.

La tendinite est généralement causée par une surutilisation ou une tension excessive des tendons qui relient les muscles aux os.

Prévention

Echauffez-vous avant de faire de l’exercice pour prévenir les tendinites. N’augmentez pas soudainement l’intensité de vos exercices habituels car cela peut irriter et déchirer les tendons. Pour réduire le risque associé aux sports comportant des mouvements répétitifs (comme le tennis), il faut apprendre à les pratiquer correctement. Des chaussures de sport confortables peuvent prévenir la tendinite du tendon d’Achille ou du genou.

Protégez-vous de la gonorrhée en évitant les relations sexuelles avec une personne infectée et en utilisant des préservatifs.

Pour éviter la bursite, ne mobilisez pas la même articulation longtemps et de façon répétitive. Mettez des protections pour faire des travaux physiques ou d’autres activités qui se concentrent continuellement sur une seule articulation — genouillères pour jardiner tout l’après-midi par exemple. Essayez de vous maintenir à un poids normal.

Diagnostic

Le médecin pose un diagnostic en examinant l’endroit affecté, évaluant les symptômes et les antécédents médicaux. Des questions concernant les sports pratiqués et l’activité sexuelle permettront d’en identifier la cause.

Pour la tendinite, le médecin recherche un œdème douloureux au toucher et estime l’amplitude et la force de résistance de l’articulation en demandant au patient de la mobiliser. On utilise des tests de résistance particuliers pour certains tendons. Une radio pourra écarter
une fracture osseuse.

En cas de tendinite d’Achille, l’imagerie par ultrasons ou résonance magnétique (IRM) peut être nécessaire pour évaluer l’étendue de l’atteinte.

Pour la bursite, le médecin détermine si c’est la bourse qui cause la douleur en appuyant à l’endroit qui fait mal. Le médecin peut aussi ponctionner la bourse pour rechercher une éventuelle infection, ou demander des examens sanguins (également utiles pour détecter une polyarthrite rhumatoïde).

Traitements

Ils visent à soulager la douleur et à réduire l’inflammation.

À faire soi-même

Le premier jour, appliquez de la glace plusieurs fois environ 20 minutes sur l’articulation ou le membre affecté afin de réduire l’œdème. Puis, appliquez de la chaleur pour améliorer l’amplitude de mouvement.

Laissez l’articulation ou le membre au repos pendant plusieurs jours voire semaines pour lui permettre de guérir. On peut mettre le bras ou le poignet en écharpe, stabiliser une cheville ou un genou et réduire l’œdème en mettant une attelle ou une orthèse. Revenez progressivement à une activité normale une fois la douleur disparue.

Médicaments

Les anti-inflammatoires (ibuprofène, aspirine, etc.) peuvent réduire inflammation et douleur.Les antibiotiques sont nécessaires pour traiter la gonorrhée. En cas de tendinite ou bursite sévère, le médecin peut prescrire à court terme des injections de corticoïdes à l’endroit douloureux.

Kinésithérapie

Les cas sévères non infectieux peuvent être traités par le massage et l’hydrothérapie. Un programme d’exercices bien étudié peut aussi aider. Pour la tendinite, faites des étirements et fortifiez vos muscles et vos tendons.

Chirurgie

Il peut être nécessaire de drainer une bourse afin d’en réduire l’inflammation, de réparer une bourse abîmée ou d’enlever du tissu enflammé autour d’un tendon atteint de tendinite. Mais la chirurgie n’est utilisée qu’en dernier ressort.

Acupuncture

Cette technique soigne bien la tendinite, particulièrement celle du coude (tennis elbow) et de l’épaule.

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE