Acouphènes : qu’est-ce que c’est ?

La cause principale des acouphènes est une atteinte du nerf de l’oreille interne. C’est un bruit persistant dans l’oreille, sans cause externe. Ce bruit peut être un bourdonnement, un sifflement ou tout autre type de son.

Presque tout le monde a eu des acouphènes pendant quelques secondes ou minutes après un bruit extrêmement intense — une sirène ou un marteau-piqueur par exemple, ou après un concert de rock.

À savoir : Protégez-vous des bruits intenses et réglez le volume à niveau modéré lors de l’utilisation d’écouteurs. une perte auditive, des vertiges, des nausées et des vomissements.

Les acouphènes sont aussi le symptôme d’affections des oreilles, telles que la maladie de Ménière (surpression du liquide dans l’oreille interne) et la labyrinthite (inflammation de l’oreille interne).

Ils guérissent souvent spontanément mais peuvent être chroniques.

CAUSES

C’est en général l’exposition à un bruit intense qui provoque les acouphènes. Mais ils signalent aussi une grande variété d’affections, dont un bouchon de cérumen, une perforation du tympan, des allergies respiratoires, des sinusites, de l’hypo ou hypertension, du diabète, une maladie cardiovasculaire, des traumatismes de la tête ou du cou et une tumeur au cerveau. Il peut s’agir également d’un effet secondaire de certains médicaments, tels que les antibiotiques de la famille des aminoglycosides, la quinidine contre les irrégularités du rythme cardiaque, la cisplatine — un anticancéreux — et l’aspirine.

Les acouphènes sont plus fréquents chez les sujets de plus de 55 ans.

Maladie de Ménière

Cette affection est caractérisée par des épisodes d’acouphènes, de vertiges, de surdité et de nausées qui se manifestent lorsque le labyrinthe de l’oreille interne (où se situe le réseau de canaux pleins de liquide gouvernant l’équilibre) se remplit tellement que les membranes autour se rompent et abîment les cellules sensorielles voisines. On ignore la cause de cet engorgement mais divers facteurs sont impliqués : infections respiratoires ou otites, blessures à la tête et abus d’alcool. Maladie plus fréquente chez la femme, ses signes et sa gravité varient considérablement et les crises peuvent être espacées de quelques heures à quelques années.

Elle n’atteint en général qu’une seule oreille.

Labyrinthite

Il s’agit d’une inflammation du labyrinthe de l’oreille interne provoquée par une infection, généralement virale, qui peut avoir débuté dans l’oreille moyenne. La méningite bactérienne, la grippe, la rougeole, l’herpès ou une hépatite sont parfois à l’origine de l’infection qui se signale par des acouphènes,

PRÉVENTION

Protégez-vous les oreilles contre les bruits intenses. Mettez des bouchons d’oreilles ou un casque lorsque vous utilisez du matériel bruyant.

Écoutez la musique à volume modéré, surtout lorsque vous utilisez des écouteurs. Le port de la ceinture en voiture et d’un casque à vélo, ski et au hockey est recommandé. Traiter rapidement otites et infections des voies aériennes supérieures réduit le risque de labyrinthite.

Pour éviter les acouphènes, contrôlez vos allergies respiratoires, ne fumez pas, et prenez des précautions contre les maladies cardiovasculaires en faisant quotidiennement de l’exercice, en mangeant sainement et en réduisant la consommation de sel, d’alcool et de caféine.

DIAGNOSTIC

Les symptômes et les antécédents médicaux, l’examen des oreilles à la recherche d’un bouchon de cérumen ou d’une otite permettent au médecin de diagnostiquer des acouphènes.

Une consultation ORL (chez un spécialiste des oreilles) et des tests d’audition chez un audioprothésiste peuvent s’avérer nécessaires pour identifier d’autres troubles. L’IRM de la tête, le scanner ou l’artériographie détectent des anomalies structurelles ou des vaisseaux sanguins bouchés.

TRAITEMENTS

Le traitement dépend de la cause ; il est souvent nécessaire en cas d’otite. Dans le cas de la maladie de Ménière, seuls les symptômes seront soulagés.

EXTRACTION DU BOUCHON DE CÉRUMEN

Ceci peut être fait chez soi avec de l’huile minérale, de l’eau oxygénée ou un médicament à cet effet.

GÉNÉRATEURS DE BRUIT BLANC ET AIDES AUDITIVES

Les générateurs de bruit blanc se logent à l’intérieur de l’oreille et émettent un bruit blanc agréable qui masque les acouphènes.

Lorsque les acouphènes sont secondaires à une perte auditive, les audioprothèses amplifient les sons environnants pour qu’ils occultent les sons en interne.

TRAITEMENT PAR PRESSION

De petits appareils portables qui augmentent la pression dans l’oreille peuvent soulager les symptômes de la maladie de Ménière.

CHIRURGIE

Lorsque la maladie de Ménière est à l’origine des acouphènes et qu’aucun traitement n’est efficace, la chirurgie est une option, susceptible cependant d’entraîner la surdité. Plusieurs procédures existent, comme de créer un trou de drainage dans l’oreille interne pour éliminer l’excès de liquide ou de couper le nerf vestibulaire impliqué dans l’équilibre (la maladie de Ménière n’affectant en général qu’une seule oreille, l’équilibre est alors assuré par le système vestibulaire de l’autre oreille, normalement intact).

MÉDICAMENTS

Les antibiotiques traitent la labyrinthite et autres infections bactériennes. Les antihistaminiques contrôlent les allergies respiratoires. On peut soulager la maladie de Ménière avec des antibiotiques locaux en instillation intra-auriculaire, ou avec des antihistaminiques et des diurétiques qui réduisent la quantité de liquide dans l’oreille interne.

Les tintements dans les oreilles peuvent entraîner dépression et insomnies qu’une thérapie cognitive comportementale, des antidépresseurs, des changements d’alimentation et la méditation soulageront.

POSTUROLOGIE

Elle peut aider à réduire l’inconfort des positions dans lesquelles les symptômes de la maladie de Ménière sont plus intenses.

TRT (TINNITUS RETRAINING THERAPY)

Une thérapie et un appareillage générant un bruit blanc masquent les acouphènes pendant au moins huit heures par jour. Les sujets s’habituent au bruit des acouphènes au point de finir par les ignorer. Il faut compter 12 à 24 mois avant de pouvoir retirer l’appareil intra-auriculaire.

RELAXATION

Le biofeedback, l’hypnose et d’autres techniques peuvents aider à soulager les acouphènes que le stress intensifie parfois.

THÉRAPIE

C’est un soutien contre la dépression associée aux acouphènes chroniques.

Des associations spécialisées fournissent des techniques qui aident à supporter les symptômes et à lutter contre le stress.

1 COMMENTAIRE

  1. j’ai des acouphènes dans l’oreille droite,avec une surdité soudaine qui n’a duré qu’un seul jour avec un traitement à la cortisone. Mais j’ai retrouvé une mauvaise audition caisse de résonance et acouphènes constants dont j’essaye d’ignorer, toutefois lorsque je me suis nettoyé l’oreille malade par deux fois j’ai constaté une petite masse avec des poils accrochés sur un microscope qui grossit 300 fois j’ai remarqué des mouvements comme des point noirs toujours avec une sorte de filaments, j’avais eu il y a plusieurs mois et années quelques vertiges soudains et l’oto rhino avait conclu à une mauvaise répartition du liquide remis en place à chaque fois par un mouvement d’oscillation du corps à droite et à gauche et ça passait rapidement toutefois il est à noter que ce nouveau symptôme débuté en début janvier me gêne beaucoup car j’ai déjà l’oreille gauche qui n’entend pas depuis l’age de 20 ans opération suite à otospongiose et changement de l’étrier perte auditive à 98% voilà le bilan merci de vos conseils

LAISSER UN COMMENTAIRE