Les ectasy ou MDMA sont des drogues très prisées dans les milieux festifs car leurs effets, très stimulants, permettent aux usagers d’en profiter durant un certain temps sans que l’effet ne retombe.

ecstasy

La MDMA est une drogue illégale dans tous les pays. Elle agit comme un stimulant produisant des effets énergisants intenses et s’accompagnant d’une jouissance accrue des expériences tactiles. Cette drogue provoque aussi des hallucinations, des distorsions du champ visuel.

Typiquement, la MDMA (un acronyme pour son nom chimique 3,4 methylenedioxymethamphetamine) est pris par voie orale, habituellement en un comprimé ou une capsule, et ses effets durent environ 3 à 6 heures.

La dose consommée en moyenne est d’un à deux comprimés, chaque comprimé contenant entre 60 et 120 milligrammes de MDMA. Il est fréquent pour les utilisateurs de prendre une deuxième prise lorsque que les effets de la première dose commencent à s’atténuer.

La MDMA peut affecter le cerveau en modifiant l’activité des neurotransmetteurs, qui permettent aux cellules nerveuses de communiquer entre elles dans le cerveau.

Des recherches sur des animaux ont montré que la MDMA, même prise de manière modérée, peut être toxique pour les cellules nerveuses qui contiennent de la sérotonine et peuvent causer des dommages durables et irrémédiables.

Aussi, l’ecstasy provoque la libération d’un autre neurotransmetteur, la noradrénaline, qui est probablement la cause de l’augmentation de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle.

Bien que la MDMA soit connue mondialement comme de l’ecstasy chez les consommateurs, les chercheurs ont déterminé que de nombreux comprimés d’ecstasy contiennent non seulement de la MDMA, mais aussi un certain nombre d’autres médicaments ou combinaisons de médicaments qui peuvent être aussi très nocifs (méthamphétamine, caféine, l’antitussif dextrométhorphane, éphédrine, cocaïne etc…)

Comme beaucoup d’autres drogues, la MDMA est rarement utilisé seule. Il n’est pas rare que les utilisateurs la mélange avec d’autres substances, comme l’alcool et/ou de la marijuana.

Pour plus d’informations, nous vous recommandons :

Quels sont les effets de la MDMA?

La MDMA est devenue une drogue populaire, en partie parce que les effets durent une heure ou deux après la prise d’une seule dose. Ces effets comprennent des sentiments de stimulation mentale, émotionnelle, de l’empathie envers les autres, un sentiment général de bien-être, et une diminution de l’anxiété. Aussi, les utilisateurs évoquent une perception sensorielle améliorée – « la marque de fabrique » de l’ecstasy (ou MDMA).

Effets indésirables (jusqu’à 1 semaine après la prise, ou plus)

  • Angoisse
  • Agitation
  • Irritabilité
  • Tristesse
  • Impulsivité
  • Agressivité
  • Troubles du sommeil
  • Manque d’appétit
  • Déshydratation
  • Intérêt et plaisir du sexe réduit
  • Des baisses significatives des capacités mentales

Effets potentiellement néfastes sur la santé

  • Nausées
  • Frissons
  • Transpiration
  • Involontaires crispation de la mâchoire et grincements de dents
  • Crampes musculaires
  • Vision floue
  • Augmentation marquée de la température corporelle (hyperthermie)
  • Arrêt cardiaque
  • Insuffisance rénale
  • Arythmie

Les symptômes de la MDMA Overdose

  • Augmentation de la pression artérielle
  • Malaise
  • Crises de panique
  • Perte de conscience

Comme énoncé ci-avant, la MDMA n’est pas une drogue bénigne. Elle peut produire bon nombre d’effets néfastes sur la santé, notamment des nausées, des frissons, des sueurs, des crispations de la mâchoire involontaires, des crampes musculaires, une vision floue…

Le surdosage de cette substance peut également produire des symptômes plus graves comme l’hypertension artérielle, des faiblesses, des crises d’angoisses sévères, et dans les cas les plus graves, une perte de conscience accompagnée de convulsions et parfois même, la mort.

En raison de ses propriétés stimulantes et les environnements dans lesquels il est souvent pris, l’ecstasy est le plus souvent associé à une activité physique relativement intense et durant des périodes prolongées. Cela peut conduire à l’un des plus graves (bien que rare) des effets indésirables – la hausse trop importante de la température du corps : l’hyperthermie.

Le traitement de l’hyperthermie nécessite une intervention médicale immédiate, car elle peut rapidement conduire à une dégradation musculaire, ce qui peut à son tour entraîner une insuffisance rénale.

Aussi, la déshydratation, l’hypertension et l’insuffisance cardiaque peuvent se produire chez les sujets plus vulnérables. La MDMA peut aussi réduire l’efficacité du cœur, particulièrement préoccupante au cours des périodes d’activité physique accrue, ce qui complique encore les choses.

L’ecstasy se retrouve rapidement dans le sang, et une fois dans le corps, les métabolites MDMA interfère avec la capacité de l’organisme à métaboliser.

En conséquence, des doses supplémentaires de MDMA peuvent produire des niveaux sanguins plus élevés que prévu, ce qui pourrait aggraver, entres autres, les effets toxiques cardiovasculaires.

Dans les heures qui suivent la prise du médicament, la MDMA produit des réductions significatives des capacités mentales. Ces changements, en particulier ceux affectant la mémoire, peuvent durer jusqu’à une semaine, voire plus chez les utilisateurs réguliers. Le fait que la MDMA altère nettement le traitement de l’information met l’accent sur ​​les dangers potentiels de l’exécution des activités complexes ou spécialisés, comme la conduite d’une voiture lorsque l’on est sous l’influence de cette drogue.

Menu Title