Les amphétamines

Avant d’être consommée comme une drogue, l’amphétamine est un stimulant et un coupe-faim. Il stimule le système nerveux central (cerveau) et les nerfs en augmentant la quantité de certaines substances chimiques dans le corps.

emphétaminesCela augmente la fréquence cardiaque et la pression artérielle et diminue l’appétit (entre autres effets). Même si la forme pure est interdite depuis 1959, elle reste utilisée à des fins médicamenteuses dans certains pays sous forme de sulfate de dextroamphétamine. Elle est utilisée pour traiter la narcolepsie, les troubles de l’attention (hyperactivité) aussi dans certains cas contre l’obésité.

Les amphétamines sont des stimulants, ce qui signifie qu’ils accélèrent les messages circulants entre le cerveau et le corps.

D’autres types d’amphétamines tels que « le speed » sont fabriqués et vendus illégalement. La forme détournée la plus puissante est la méthamphétamine, appelée « crystal », « crystal-met », « ice » ou encore « yaba ». La consommation est assez rare et marginale en France, mais elle se développe de plus en plus aux États-Unis.

Dans le milieu médical, l’apparence des amphétamines varie. Elles peuvent se présenter sous la forme de poudre, de comprimés et de cachets.

Les amphétamines sont généralement avalées, injectées ou fumées. Elles sont plus rarement reniflées.

Leur nocivité ainsi que la forte dépendance psychique qu’elles engendrent expliquent que la majorité des amphétamines soient classées comme stupéfiant depuis 1967.

Pour plus d’informations, nous vous recommandons :

Effets des amphétamines

Voir aussi : Effets et dangers des amphétamines

Les Amphétamines affectent chacun de manière différente, cela peut différer selon :

  • La taille, le poids et la santé de l’individu.
  • La prise d’autres médicaments dans le même temps.
  • La quantité absorbée.
  • La puissance du produit (plus ou moins fort selon la concentration pure).

Les effets des amphétamines peuvent être ressentis immédiatement (si elle est injectée ou fumée) ou dans les 30 minutes (si reniflée ou ingestion).
Les effets suivants peuvent être ressentis:

  • Joie et confiance.
  • Besoin irrépressible de parler.
  • Se sentir énergique.
  • Répétition de gestes habituels comme se gratter sans cesse.
  • Pupilles dilatées et bouche sèche.
  • Accélération du rythme cardiaque et de la respiration.
  • Grincement des dents.
  • Diminution de l’appétit.
  • Transpiration excessive.
  • Augmentation de la libido.

Overdose

Si une trop grande quantité est absorbée, elle peut aussi causer une surdose (ou overdose). Si l’un des effets suivants est détecté, les services de secours doivent être contactés immédiatement :

  • Palpitations intenses et de plus en plus fortes.
  • Évanouissement.
  • AVC, crise cardiaque et de décès…

Renifler les amphétamines peut endommager la paroi nasale et provoquer des saignements du nez.
L’injection d’amphétamines et de partage d’aiguilles peuvent aussi augmenter le risque:

  • D’hépatite B.
  • D’hépatite C.
  • Du SIDA.
  • Du Tétanos.

Les effets à long terme

L’utilisation régulière d’amphétamines peut éventuellement causer:

  • Une diminution de l’appétit et d’une perte de poids extrême.
  • Un sommeil agité.
  • Une sécheresse de la bouche et de problèmes dentaires.
  • Des rhumes et des grippes régulières.
  • Des difficultés à se concentrer.
  • Des difficulté à respirer.
  • Une raideur musculaire.
  • De l’anxiété et des crises de paranoïa.
  • Des dépressions.
  • Des problèmes cardiaques et rénaux.
  • Des risques accrus d’AVC.
  • De devoir consommer toujours plus pour obtenir le même effet.
  • Une dépendance forte.
  • Des prblèmes financiers, au travail et des problèmes sociaux.

Psychose amphétaminique

Des doses élevées et la consommation fréquente peuvent également créer une «psychose amphétaminique», caractérisée par des délires paranoïdes, des hallucinations ainsi que des comportements agressifs et violents. Ces symptômes disparaissent habituellement quelques jours après que la personne cesse de consommer cette drogue.

Le mélange avec d’autres médicaments

Les effets de la prise d’amphétamines avec d’autres produits – y compris des médicaments prescrits – peuvent être imprévisibles et dangereux, et peuvent provoquer des situations très dangereuses.
Amphétamines + certains antidépresseurs : Élévation de la pression artérielle, ce qui peut conduire à l’irrégularité du rythme cardiaque, à une insuffisance cardiaque et au risque d’AVC prématuré.
Amphétamines + alcool, cannabis ou benzodiazépines : Le corps est placé sous un très fort degré de stress car il tente de composer avec les effets contradictoires de ces deux types de médicaments, ce qui peut conduire à un surdosage dangereux.

Le sevrage

Arrêter les amphétamines après une prise pendant une longue période est difficile parce que le corps n’est plus habitué à fonctionner sans eux. Les symptômes de sevrage se manifestent généralement le plus fortement après une semaine, et sont pour la plupart disparus après un mois d’abstinence.

Les symptômes du sevrage :

  • « Craving » amphétaminique.
  • Augmentation de l’appétit.
  • Confusion et irritabilité.
  • Douleurs et tristesse.
  • Épuisement.
  • Sommeil agité et cauchemars.
  • Anxiété, dépression et paranoïa.
Menu Title