8 conseils pour une grossesse en parfaite santé

grossesse en parfaite santé

Être enceinte, c’est une période importante dans la vie d’une femme, mais aussi pour le papa. Être enceinte, ce n’est pas une maladie, il y a beaucoup d’activités appropriées et il faut continuer à vivre normalement en faisant juste un peu attention dans quelques domaines. Voici 8 conseils pour vivre pleinement votre grossesse.

1– Les rendez-vous mensuels

Il y a 7 rendez-vous obligatoires en France pendant la grossesse. Ils commencent à partir de la fin du 2ème mois de grossesse ou au pire à la fin du 3ème mois.

Ils sont suivis d’examen sanguin, ou d’analyse d’urine, de recherche d’un éventuel diabète gestationnel, d’échographie…on a presque l’impression qu’une femme enceinte est traitée comme un individu malade.

Pour minimiser cette impression, il est bon de faire appel à une sage-femme. Le rendez-vous est plus serein. Il y a déjà, beaucoup moins à patienter avant le rendez-vous, dans la salle d’attente. Les examens se passent selon le ressenti des deux personnes, il faut installer en premier lieu un climat de confiance.

Le toucher vaginal pour constater l’élasticité ou l’ouverture du col de l’utérus, n’est pas obligatoire dès le premier examen. Le frottis peut aussi attendre, selon les examens subits précédemment par la future maman. La sage-femme fera en sorte de ne pas la brusquer. Pour des examens plus approfondis, elle attendra une future consultation.

La sage-femme donnera les dates pour tous les RV de la grossesse dès la première consultation, ceci permet à la future maman de se projeter jusqu’à la fin de sa grossesse.

2– L’alimentation

Il est nécessaire de faire attention à la prise de poids. Ce n’est pas une raison pour se restreindre de manger. Il y a quelques éléments proscrits, mais en général, une femme enceinte doit manger un peu de tout.

Les produits interdits sont ceux qui sont crus.

  • Fruits : il faut les éplucher.
  • Légumes: il faut les cuire.
  • Viande et poisson : à cuire impérativement. La viande rouge doit être cuite à point. Pas de sushis, de tartare de porc rosé.
  • Le fromage : Pas de Mont d’Or, aucun fromage au lait cru.

Si les aliments sont cuits, les risques de contamination par divers bactéries et parasites sont minimisés.

Ce régime permet d’éviter les fausses-couches à cause d’infections urinaires dues à l’alimentation.

3– Le tabac et l’alcool

Le tabac ne provoque pas nécessairement de fausse-couches mais abîme le placenta, seule nourriture du futur bébé. Le placenta vieillit trop vite, il ressemble à de la dentelle au dernier mois de grossesse. Le fœtus ne profite plus, son poids stagne, il peut même être en souffrance foetale par manque de nourriture et d’oxygène, amenés normalement par le cordon ombilical via le placenta. Un bébé en danger = une maman en danger. Si vous ne pouvez pas arrêter complètement la cigarette (la cigarette électronique n’est pas mieux) réduisez à 3 ou 4 cigarettes maximum par jour.

L’alcool peut provoquer des fausses-couches ou des naissances trop précoces. Il peut aussi provoquer des anomalies physiques à l’enfant, comme le manque de menton (un menton très en arrière, effacé). Évidemment, ce n’est pas un verre de vin ou de champagne pendant la grossesse qui serait à l’origine de ce “problème”, mais une consommation régulière d’alcool, même non excessive.

4– Le sport

Beaucoup de sports sont autorisés pendant le premier trimestre : tennis, foot, natation, escalade, footing, voile… les sport à éviter sont : les sports de combats ou trop violents comme l’équitation, le saut en parachute, à l’élastique, les courses de voiture, tout ce qui apporte un surplus violent d’adrénaline. Le site femmes-references.com propose une liste complète des sports qu’il est possible de pratiquer tout le long de la grossesse.

Les disputes peuvent être équivalentes à un sport violent. Une future maman, ne doit pas être stressée.

5– Le travail

Selon le travail effectué, la future maman peut travailler presque jusqu’au bout de sa grossesse. Les derniers temps sont vraiment difficiles à vivre à cause du poids, des douleurs mais aussi de l’impatience de voir le bébé. Certaines mamans ne veulent pas arrêter de travailler pour ne pas passer leur temps à cogiter.

Certaines femmes enceintes doivent s’arrêter de travailler dès le début de leur grossesse : un problème décelé pendant une échographie précoce, une grossesse avec plus de 3 embryons… ou encore des grossesses précédentes compliquées, la maman devait rester allongée plusieurs mois par exemple.

Pour connaitre la réglementation complète sur les femmes au travail, le site de l’inrs répondra à toutes vos questions.

6– Les vêtements

Nul besoin de se ruiner. La puériculture même d’occasion coûte assez cher, on peut économiser sur les vêtements de grossesse selon les saisons.

En été, des robes grandes tailles feront l’affaire, il y en a des très jolies.

En hiver, les pantalons élastiqués avec un grand pull permettent d’avoir chaud et de bouger comme on veut.

L’important est d’être à l’aise, sans être serrée dans ses vêtements. Plus on est serrée et plus on peut faire de rétention d’eau, avoir des varices, des problèmes de palpitation et des vertiges.

7 et 8– Les travaux ménagers et les plus jeunes enfants

Pour les travaux ménagers, il faut déléguer. Les enfants peuvent aider en faisant la poussière, en passant l’aspirateur etc… le papa peut aider à faire la vaisselle et étendre le linge.
Les travaux ménagers font partie des causes de fausse-couches et de naissances prématurées. Les bras en l’air pour étendre le linge ou nettoyer les vitres, être penché pour balayer ou nettoyer les sols, faire les lits… sont des positions à éviter lorsque l’on est enceinte.

Pour prendre un enfant dans les bras, faites-le monter sur une chaise et tenez-le le plus proche possible de vous. Vous pouvez utiliser un bandeau, un hamac, une écharpe pour le maintenir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here