Allergie aux pollens

Par définition, une allergie est une sensibilité accrue à une substance étrangère (appelée allergène) qui provoque le système de défense de l’organisme (le système immunitaire).

 

 

 
Il existe plusieurs pollens différents :

  • Ils ne sont pas tous présents à la même période.
  • Ils sévissent dans des endroits et régions différentes de France.
  • Ils ne provoquent pas le même degré de risque allergisant.

Normalement, le système immunitaire ne réagit qu’au cas où une substance nocive (telle que des bactéries) attaque le corps. Pour les individus souffrant d’allergies, leur système immunitaire travaille très intensément à la simple réaction de substances relativement inoffensives, comme les pollens lorsqu’ils sont présents. La gravité d’une réaction allergique peut varier beaucoup d’un individu à l’autre : d’un léger inconfort à des complications de la vie quotidienne très pesantes.

À savoir : Les allergènes peuvent stimuler une réponse immunitaire quand vous respirez et/ou touchez l’allergène, aussi par l’ingestion d’aliments ou de boissons, d’injections de médicaments ou encore par des piqures d’insectes (dans des autres cas d’allergies).

Les symptômes généraux d’allergie

Lorsque vous souffrez de réactions allergiques il peut se manifester chez vous, une combinaison de symptômes d’allergie :

  • éternuements
  • respiration nasilleuse
  • congestion nasale
  • toux
  • larmoiement
  • nez qui coule
  • irritation de la gorge
  • fatigue
  • irritabilité

La météo joue un rôle important pour de nombreuses personnes souffrant d’allergies. Voilà pourquoi, il est très important durant ces moments de regarder les prévisions plus fréquemment.
À chaque région, son pollen et son symptôme allergisant :

  • Chaque catégorie de pollen corresponde aux différentes floraisons.
  • Ces pollens changent selon le climat.
  • Les pollens sont par ce fait différents selon les régions de France et soumis aux vents qui les déplacent.
  • L’Institut Pasteur repère toutes les semaines dans une 50aine de villes de France, les différents pollens par le biais de capteurs volumétriques qui aspirent l’air au même niveau que celle de la respiration humaine.
  • Les pollens se déposent sur un tambour qu’on examine chaque semaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here