Les bonnes résolutions pour maigrir durablement et efficacement avant l’été

C’est bientôt les vacances d’été. La période des bonnes résolutions. Côté poids, pas question de faire n’importe quoi. Pour ne pas grossir, et même réussir à perdre les deux petits kilos pris cet hiver, je m’organise. Voici le programme en 30 points-clés.

1 Je commence la journée avec un vrai petit déjeuner

Ce que l’on mange dans la première partie de la journée ne s’accumule pas sur les hanches : une bonne raison de bien se régaler le matin ! Au menu : du fromage blanc maigre ou un yaourt nature, un fruit frais (pomme, orange, demi-pamplemousse…), du pain complet ou des céréales complètes (selon l’appétit), et en plus, au choix : du lait écrémé, une tranche de jambon maigre ou un fromage fondu allégé.

2 Je m’entraîne à dire non

Un nutritionniste avait coutume de dire que le meilleur mouvement de gymnastique, c’est la tête qui va de droite à gauche… pour refuser ce qu’on ne veut pas accepter. A mettre en pratique chaque fois que nécessaire.

3 J’opte pour un programme sain, élaboré avec des professionnels

Certains programmes, conçu pour perdre du poids très vite fonctionnent extrêmement bien. C’est par exemple le cas du régime Thonon ; un régime hypocalorique obligeant le corps à fonctionner sur ses réserves graisseuses. À tester en respectant bien le programme fournit avec.

4 Je joue avec les épices et les fines herbes

Rien de mieux pour relever et égayer les plats, sans leur apporter une seule calorie en plus.

5 Je remplace la pause croissant au bureau par une pause “thé vert”

De toute façon, quand on a bien “petit-déjeuner”, on n’a pas faim à 10 heures du matin… Le thé vert, très réconfortant, renferme des polyphénols bénéfiques. Surtout, il apporte 0 calorie, au lieu de 191 pour un croissant.

6 Je garde une bouteille d’eau à portée de main

Envie de grignoter quelque chose ? Vite, un grand verre d’eau. La sensation de faim s’atténue.., et, en prime, on s’hydrate !

7 Je m’installe toujours à table pour manger

Mettre le couvert et s’asseoir pour manger, même une collation, permet de mieux prendre conscience de ce que l’on absorbe.

8 Je déjoue les pièges des apéritifs et autres “pots” au bureau ou entre amis

Dur, dur, de résister au champagne, aux chips, cacahuètes et amuse-gueules… L’idéal, c’est de n’y aller qu’après avoir bu un grand verre d’eau, et mangé une pomme, un œuf dur ou un yaourt. Dans tous les cas, il est facile d’accepter une coupe de champagne (que l’on n’est pas obligé de vider), avant de s’éloigner le plus possible du buffet. La meilleure arme contre la tentation, c’est la fuite.

9 Je ne saute pas le déjeuner

Sauter un repas, c’est forcément un mauvais calcul. On “craque” presque obligatoirement sur une barre chocolatée ou des biscuits deux ou trois heures plus tard. Et l’équilibre alimentaire en prend un sérieux coup : pas facile de compenser au cours des autres repas ce qui n’a pas été consommé lors du déjeuner, en particulier le plat protéique (viande ou poisson).

10 Je veille à ne pas m’affamer

Il n’y a rien de pire pour l’humeur que d’avoir faim. Et malgré des efforts surhumains, on finit presque toujours par avaler n’importe quoi. Il vaut mieux manger suffisamment lors des repas.

On peut toujours se resservir de légumes frais, et reprendre une petite rondelle de pain.

11 Je me fais un petit stock de sauces light

Sympa pour assaisonner les petites salades et autres préparations froides, les vinaigrettes et sauces allégées, plaisantes au goût et très diversifiées (aux herbes, au fromage blanc, à la moutarde fine…).

On vérifie sur l’étiquette qu’elles renferment bien moins de 30 % de lipides (au-delà, c’est trop), et on se régale !

12 Je redécouvre toutes les saveurs des légumes frais

Ils sont à l’honneur dans les menus minceur, et ça tombe bien : tomates, courgettes, fenouils, haricots verts, chou-fleur, brocolis, salades de toutes sortes s’invitent dans nos repas, et réjouissent nos papilles.

13 Je choisis les produits laitiers les mieux adaptés

Les produits laitiers sont indispensables pour leur calcium et leurs protéines. C’est pour cela que l’on recommande d’en consommer au moins trois fois dans la journée. Mais quand on surveille sa ligne, il faut les sélectionner avec soin : lait écrémé, yaourts light à 0 % M.G., fromage blanc maigre, fromage à moins de 25 % M.G. (type tomme maigre, camembert et autres fromages allégés).

14 J’investis en poêles et sauteuses à revêtement antiadhésif

Elles permettent d’utiliser très peu de matière grasse (voire pas du tout). Ça change tout, quand on veut cuisiner léger. Quand on sait qu’une cuillerée à soupe d’huile, c’est déjà 100 calories, on comprend pourquoi !

15 J’essaie de prévoir mes menus un peu à l’avance

Parce que cela évite les paniques de dernière minute et les dîners style “pâtes bolognaise-glace” ou “pizza-soda” Je n’oublie pas les protéines

Impossible de bien se porter et de bien perdre du poids, si on n’a pas son compte de protéines. Pour un apport de sécurité, prévoir un plat principal de viande maigre ou de poisson à l’un des repas principaux + un complément (jambon, œuf, thon au naturel…) à un autre repas.

17 Je me pèse une fois par semaine seulement

Les variations de poids d’un jour à l’autre n’ont pas de véritable signification: on peut se décourager pour une augmentation de 100 ou 200 g, alors qu’il s’agit d’une fluctuation physiologique, et non d’une prise de poids liée à une mise en réserve de graisse ! Seule la courbe de poids établie à la semaine permet de visualiser l’amaigrissement.

18 Je vais au restaurant, mais je choisis bien

En général, on peut se contenter d’une commodité (avec sauce à part) et d’un plat poisson-légumes, ou grillade-salade, par exemple. Et si on s’est laissé tenter par un menu plus “gastronomique”, on dînera le soir d’un pamplemousse et d’un yaourt…

19 J’éteins la télévision pendant les repas

Même seul(e), il est important de préserver le moment du repas. Regarder la télé (ou lire) en mangeant, c’est faciliter les “dérapages” !

20 Je découvre toutes les vertus du pain complet

II est en général préparé au levain, donc plus digeste, et il rassasie beaucoup plus durablement que le pain blanc. Il est aussi plus riche en vitamines et en minéraux, et ses fibres sont très efficaces en cas de paresse intestinale. Bref, rien que des atouts.

21 Je me débarrasse de mes petites provisions de biscuits ou de chocolat

Ainsi, plus de risque de “piocher” machinalement dans le paquet ou de finir une tablette sans même s’en apercevoir. Appréciable, quand on sait qu’un sachet de 3 ou 4 biscuits = 110 à 130 calories, et une tablette de 100 g de chocolat = 520 calories. C’est autant de gagné.

22 Je m’offre parfois un petit extra

La vie serait bien triste sans un petit plaisir gourmand de temps en temps.

On ne peut pas se sentir frustré en permanence : un chocolat, une glace, un petit four, cela fait du bien au moral, et ce n’est pas dangereux pour la ligne.., si cela reste très occasionnel.

23 Je m’occupe devant la télévision

Lime à ongle, vernis à ongle, tricot, tout est bon pour empêcher le grignotage. On peut aussi prévoir un verre d’eau fraîche, mais on écarte tout ce qui se mange.

24 Je prends mon temps pour commencer à manger

La satiété apparaît une dizaine de minutes après le début du repas. C’est donc pendant cette période qu’il est intéressant de faire une pause de temps en temps, de bien mastiquer… Ensuite, on est moins affamé, et on peut plus facilement gérer ce que l’on mange.

25 J’exploite toutes les ressources des surgelés

Un très large choix de légumes frais tout prêts, de filets de poisson, de viande, de fruits au naturel… Les surgelés sont vraiment les alliés d’un régime minceur facile, savoureux et varié.

26 Je dors suffisamment

Il vaut mieux éviter de se priver de sommeil quand on veut garder la ligne. Plusieurs études ont en effet montré que les “petits” dormeurs ont plus tendance à grossir et plus de difficultés à perdre du poids que les personnes qui dorment davantage. Un manque de sommeil entraîne une désorganisation des sécrétions hormonales, en particulier du cortisol, ce qui perturbe le processus de maintien du poids.

27 J’entraîne ma meilleure amie à courir avec moi

C’est bien mieux que d’être toute seule, et il y en a toujours une pour entraîner l’autre si nécessaire. On peut courir chaque jour le matin, avant de partir au travail, ou à l’heure de midi, selon ses possibilités. Il suffit de disposer de 10 ou 15 minutes… et d’une bonne paire de tennis. C’est incroyable comme on se sent mieux ensuite et le sport est un allié idéal pour maigrir.

28 Je prends soin de moi et je me bichonne

On peut y ajouter un soin de beauté chez l’esthéticienne, un massage drainant… Tout ce qui permet de se sentir mieux dans sa peau et plus en beauté aide à “tenir” le régime. Logique: cela va dans le même sens.

29 Je limite les fruits

Même s’ils font partie des aliments à privilégier dans une alimentation légère, ils ne peuvent sûrement pas être consommés à volonté. On ne dépasse pas deux ou trois fruits dans la journée, ce qui représente 200 ou 300 calories au total.

30 J’essaie de profiter du week-end pour marcher

Si l’on peut partir “au vert”, l’avantage est double : on se bouge, et en plus on s’oxygène. Mais, même dans les grandes villes, on peut toujours trouver des endroits agréables pour se promener le dimanche matin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here