Allergie aux bijoux : causes, symptômes et traitements

allergies au bijou

Votre cou se couvre de plaques rouges ou vos lobes d’oreilles se mettent à vous démanger furieusement ? Si vous avez porté un collier ou des boucles d’oreilles dans les dernières 24 heures, il se peut que vous soyez en train de faire… une allergie aux bijoux. En effet, incommodée par la présence de certains métaux, votre peau peut réagir en se couvrant de petits boutons ou de pustules et même, dans les cas les plus extrêmes, de plaies déclenchant une infection cutanée. Mais rassurez-vous, il existe des traitements et des solutions qui vous permettront de continuer à porter toutes sortes de bijoux, même si vous êtes allergique !

Quelles sont les causes des allergies aux bijoux ?

Les réactions allergiques au port de certains bijoux en contact direct avec la peau sont dues à leur composition. Dans 90% des cas, c’est le nickel qui est la cause d’une allergie aux bijoux, mais d’autres métaux peuvent également être en cause.

Le nickel, première cause des allergies aux bijoux

Bien qu’interdit en France pour la fabrication de bijoux depuis les années 2000, le nickel n’a pas été complètement éradiqué de nos coffrets ! En effet, nous possédons toutes des bagues artisanales achetées sur des marchés à l’étranger (dans certains pays, en Asie notamment, non seulement le nickel figure toujours dans la composition de certains alliages, mais il est parfois présent en grosses quantités) ou, tout simplement, des bracelets fantaisie remontant à l’époque où la législation concernant le nickel n’était pas encore en vigueur.

Or, 10% de la population à l’échelle mondiale est susceptible de développer, au cours de sa vie, une allergie au nickel. En réalité, en soi, le nickel n’est pas allergène. C’est au contact de substances corrosives comme la sueur ou le sel marin qu’il va dégager des particules qui, elles, sont susceptibles de déclencher les fameuses réactions allergiques. Aussi, ne vous étonnez pas si vous avez porté un pendentif (consultez cette boutique pour voir de beaux pendentifs et colliers pour femmes) pendant tout l’hiver sans avoir de problèmes particuliers et que, à l’arrivée des beaux jours, des marques rouges apparaissent subitement sur votre poitrine ! La faute, probablement, à un excès de transpiration, ayant réveillé les fameuses particules Ni++ à l’origine des allergies…

De même si vous portez vos bijoux contenant du nickel sur la plage ou, pire encore, oubliez de les ôter avant de piquer une tête dans la mer !

Les autres métaux allergènes

Lorsqu’ils sont massifs, ni l’or ni l’argent ne sont allergènes. Cependant, ces deux métaux sont trop malléables pour être utilisés à l’état pur. Tous les bijoux en or et en argent sont donc le résultat d’un alliage avec du cuivre qui, lui, peut provoquer des allergies, mais seulement lorsque son taux dépasse 20% (contrairement aux prescriptions de la législation européenne). Par conséquent, si vous êtes allergique aux bijoux, méfiez-vous des accessoires achetés à l’étranger et notamment de l’argent 950, non reconnu en France mais fréquent dans les pays d’Amérique du Sud.

Enfin, pendant vos vacances, vous serez peut-être tentée par l’achat de bijoux fantaisie à l’éclat argenté… attention cependant, ils sont peut-être en alpaca, un alliage contenant du nickel et ressemblant beaucoup à l’argent. A première vue seulement…. car, au contact avec la peau, bracelets, colliers, bagues et boucles d’oreilles risquent de s’oxyder rapidement et de provoquer rougeurs et démangeaisons.

Les symptômes et traitements d’une allergie aux bijoux

Cette fameuse allergie au nickel, au cuivre ou à l’alpaca contenu dans les bijoux, comment se manifeste-t-elle ? Et comment la soigner ?

Rougeurs, éruptions cutanées et démangeaisons

Les symptômes d’une allergie aux bijoux sont locaux, c’est-à-dire qu’ils consistent dans une réaction de la peau à l’endroit où vous portez habituellement votre pendentif en argent. L’allergie pourra se manifester sous deux formes :
• celle d’une dermatite ou eczéma de contact. La peau est sèche, se desquame, se couvre de petits boutons, voire de vésicules remplies de liquide qui suintent et forment des plaies ;
• celle d’une inflammation de la peau, qui peut aller de la simple rougeur localisée à des gonflements et des démangeaisons.

Le plus souvent, les symptômes d’une allergie aux bijoux apparaissent dans les 2 ou 3 heures suivant le moment où vous avez passé à votre cou le collier incriminé. Dans le cas du nickel, on l’a vu, le bijou doit entrer en contact avec une surface corrosive pour déclencher le mécanisme d’alerte des allergènes. Ainsi, plusieurs jours peuvent s’écouler avant que la réaction allergique au bijou se manifeste.

Allergique aux bijoux ? Voilà comment vous protéger

Vous venez d’étrenner vos nouvelles boucles d’oreilles en plaqué or et vos lobes sont rouges et gonflés ? Vous avez porté toute la soirée un pendentif médaille au creux de votre cou, qui est maintenant couvert de boutons ? Voilà comment apaiser votre peau… et quelques astuces pour pouvoir tout de même porter les bijoux incriminés !

Comment soigner une allergie aux bijoux ?

La première chose à faire pour apaiser votre derme mis à mal par le port d’un bijou contenant du nickel, de l’alpaca ou un taux élevé de cuivre est, bien entendu, de renoncer (pour l’instant du moins) à porter la bague ou le pendentif en question…
Si c’est la première fois que vous constatez une réaction allergique cutanée, il reste prudent de consulter. Un dermatologue sera à même de vous confirmer que votre dermatite ou eczéma est bien dû au contact du métal sur votre peau. Ce qui l’aide à poser son diagnostic ? C’est que les allergies aux bijoux, contrairement à certaines allergies alimentaires qui peuvent également se manifester par des inflammations cutanées, provoquent des lésions localisées, à l’endroit même où vous portez vos colliers ou bracelets fautifs. Difficile de se tromper !

Ensuite, vous n’aurez qu’à appliquer la crème (souvent à base de cortisone) que vous aura prescrite le spécialiste. Selon l’ampleur et l’extension des lésions, 3 à 8 jours seront nécessaires pour les éliminer complètement.

En présence d’une inflammation particulièrement forte, vous serez peut-être également amené à prendre un antihistaminique par voie orale, qui désamorcera la réaction allergique.

Comment porter des bijoux quand on est allergique ?

Bien sûr, s’il s’avère que vous êtes allergique, le mieux est d’éliminer de votre boîte à bijoux tous les colifichets qui sont susceptibles de contenir un métal ennemi de votre peau !

Mais si vraiment vous n’avez pas envie de renoncer à ce joli pendentif dauphin qui est un précieux souvenir de vacances, ou à ces boucles d’oreilles que vous a offertes l’amour de votre vie alors que vous n’étiez que des adolescents, voilà comment procéder :
• évitez à tout prix de porter ces bijoux à même la peau. Transformez vos boucles d’oreilles en clip (en vous fournissant des supports en argent ou or massif certifié) ou votre pendentif en broche. Portez vos colliers sur des hauts à col montant.
• Il existe certains vernis qui, une fois passés sur le bijou, forment une couche protectrice préservant la peau du danger. Mais il faut en renouveler l’application tous les deux ou trois jours.

Les allergies aux bijoux ne sont pas graves, mais leurs manifestations sont souvent gênantes. Si vous en faites souvent l’objet, un tri s’impose dans votre boîte à bijoux !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here