Mal de pied : les causes

mal de pied les causes

On a tous eu mal au pied au moins une fois dans notre vie. Voyons ensemble ce qui peut entrainer un mal de pied.

Fumer

L’habitude n’est pas seulement mauvaise pour les poumons et le cœur. Les gros fumeurs ont plus de chance de contracter la maladie de Buerger. Lorsque vous l’avez, l’inflammation et la coagulation de vos vaisseaux sanguins causent une douleur intense dans vos mains et vos pieds. Vous pouvez avoir des plaies sur les doigts et les orteils, et les tissus qui s’y trouvent peuvent commencer à mourir, un problème appelé gangrène. La seule façon de traiter la maladie de Buerger est d’arrêter complètement de fumer.

Maladie artérielle périphérique

Le tabagisme vous rend également beaucoup plus vulnérable à la maladie artérielle périphérique (MAP), une maladie grave qui peut affecter vos pieds. Les artères se rétrécissent, ce qui réduit la circulation sanguine vers vos membres. La douleur au mollet est le symptôme le plus courant, mais l’absence de circulation sanguine peut causer des plaies aux pieds et aux orteils qui ne guérissent pas.

Faire trop d’exercice

Attention, sportifs du week-end : résistez à l’envie d’accélérer lors de vos footing alors que vous n’êtes pas encore assez échauffés. Vous pourriez vous retrouver avec une fracture de stress. Ces petites fissures ou ecchymoses dans les os des pieds sont non seulement douloureuses, mais elles vous empêcherons de faire du sport pendant un certain temps. Les fractures de stress mettent de 6 à 8 semaines à guérir. Vous pourriez même avoir besoin de béquilles.

Le port de talons

Vous n’avez probablement pas besoin de la science pour savoir que les talons hauts peuvent blesser vos pieds. Même une nuit en talons aiguilles peut leur faire mal le lendemain. Pourtant, la recherche existe toujours. Les études montrent que les talons hauts peuvent causer :

  • Rigidité du tendon d’Achille.
  • Entorses et foulures du pied et de la cheville.
  • Douleurs aux pieds et callosités.

Le port des tongs

Les tongs sont des chaussures de temps chaud bien-aimées pour une bonne raison. Elles sont faciles à enfiler, abordables et confortables. Mais les chaussures de soutien sont bien meilleures pour vos pieds. Beaucoup de temps dans les tongs peut conduire à des problèmes tels que :

  • Douleur à la plante des pieds par manque de soutien.
  • Inflammation des tendons, puisque vos orteils fléchissent et s’agrippent pour garder les sandales en place.

Le diabète mal contrôlé

Deux complications du diabète sont des lésions nerveuses et une mauvaise circulation sanguine, qui peuvent mettre vos pieds en danger. Les lésions nerveuses dans le pied peuvent signifier que vous ne sentirez pas de plaies sur vos pieds. Une mauvaise circulation sanguine signifie que ces plaies, ou ulcères du pied, guérissent lentement ou pas du tout. Parfois, le résultat est l’amputation. Pour protéger vos pieds :

  • Maîtrisez votre diabète.
  • Inspectez et lavez-vous les pieds tous les jours.
  • Ne marchez pas pieds nus.
  • Demandez à un médecin d’examiner vos pieds régulièrement.

Être en surpoids

Les personnes en surpoids et obèses ont tendance à avoir plus mal aux pieds que celles qui ont un poids normal. Le lien semble évident : plus de poids signifie plus de pression sur les pieds, non ? La vérité n’est peut-être pas si simple. Les recherches suggèrent qu’une masse grasse plus importante, plutôt qu’un poids plus élevé, est à l’origine de la douleur. La théorie est que les tissus adipeux peuvent causer de l’inflammation et d’autres problèmes qui endommagent les tissus du pied.

L’abus d’alcool

L’alcool est toxique pour les nerfs et peut endommager ceux de vos pieds avec le temps. Cela peut vous donner une sensation de brûlure ou de picotement. C’est ce qu’on appelle la neuropathie alcoolique. Parfois, il a une autre cause, cependant : un manque de vitamines, en particulier les vitamines B.

Chaussettes humides

Aller pieds nus dans des espaces publics n’est pas la seule façon d’attraper des champignons ou des verrues. Les chaussures humides favorisent la croissance et la propagation des champignons. Changez souvent de chaussettes si vous avez les pieds en sueur. Séchez complètement vos pieds lorsque vous sortez de la douche. Quand vous le pouvez, portez des chaussures légères qui “respirent”. Et ne partagez certainement pas vos chaussures avec quelqu’un d’autre, même si vous pensez qu’elles sont complètement sèches.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here